25.07.2018, 10:00

Développement durable: les magasins de seconde main, les Repair Cafés ou les sites d'échange ont la cote

chargement
Aujourd'hui, 91 Repair Cafés réparent gratuitement dans toute la Suisse (archives).

tendance Pourquoi acheter une perceuse pour ne l'utiliser qu'une seule fois par an? Pourquoi jeter un aspirateur qui pourrait être réparé? Alors que le monde essaie de penser "durable", chacun à son petit niveau peut apporter une pierre à l'édifice. Et ça marche, échanger, réparer, acheter du seconde main... c'est tendance.

Le développement durable est en plein essor. Ainsi, en plus des magasins de seconde main, les bourses d'échanges et les Repair Cafés connaissent un succès grandissant. Et, cette année, la première salle de prêt d'objet ouvrira ses portes à Berne.

Les marchandises anciennes ne dégagent pas seulement un charme particulier. Il est aussi écologiquement responsable de les réparer. Ainsi, les Repair Cafés connaissent une demande croissante. Lors de la dernière journée de la réparation en Suisse à l'automne 2017, les Repair Cafés ont établi leur propre record: 33 d'entre eux ont réparé près de 1500 articles.

Ils disent avoir empêché la production de 4,5 tonnes de déchets. La réparation des articles défectueux est gratuite dans les 91 Repair Cafés de Suisse, selon le site internet de l'organisation.

Systèmes d'échanges locaux

L'échange est également tendance. Les bourses d'échanges existent non seulement pour des biens mais aussi pour des services. Par exemple, les systèmes d'échanges locaux SEL proposent des échanges entre particuliers en Suisse romande. Il existe de nombreux autres services d'échanges dans le monde, principalement organisés au niveau régional.

La première salle de prêt d'objet en Suisse devrait ouvrir à Berne cette année. Il sera possible d'y emprunter des objets du quotidien pour un forfait de cinq francs par mois. L'idée est de mettre à disposition d'un groupe plus large de personnes des objets souvent utiles à la maison, a expliqué l'association alémanique de protection des consommateurs (SKS) dans un communiqué la semaine dernière. Une perceuse n'est par exemple utilisée que onze minutes par an dans un ménage suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConsommationLes repair cafés ont permis de réparer 2900 objets en 2017Les repair cafés ont permis de réparer 2900 objets en 2017

L'armée du Salut ouvre le premier magasin de seconde-main du PaléoL'armée du Salut ouvre le premier magasin de seconde-main du Paléo

Top