17.07.2019, 00:01

Twitter se paye une start-up tessinoise

Premium
chargement
La cession de Fabula AI à Twitter permet de faire rayonner l’Université de la Suisse italienne.
Par par Andrée-Marie Dussault, lugano

TECHNOLOGIES Fabula AI, de l’Université de Suisse italienne, aidera le réseau social américain à lutter contre les infox.

Une start-up tessinoise, Fabula AI, a été rachetée début juin par le géant du microblogage Twitter. «L’objectif initial avec l’intégration de Fabula sera d’améliorer la qualité des tweets, en multipliant les applications pour combattre les spams et les abus», explique Parag Agrawal, directeur technique de Twitter. Et, par conséquent, lutter contre les infox.

Créée à l’Institut des sciences informatiques de...

À lire aussi...

PAIEMENT 2.0Un porte-monnaie numériqueUn porte-monnaie numérique

Un porte-monnaie numérique

Toujours plus d’applications permettent de transférer de l’argent au moyen de son téléphone portable. Une façon de...

  13.12.2019 00:01
Premium

PRESTATIONSChômeurs poussés  à la préretraiteChômeurs poussés  à la préretraite

économieLa Banque nationale suisse conserve le statu quo monétaire et rappelle l'importance des taux négatifsLa Banque nationale suisse conserve le statu quo monétaire et rappelle l'importance des taux négatifs

à la haussePostfinance va augmenter de 30% la taxe sur les paiements au guichet avec des bulletins de versementPostfinance va augmenter de 30% la taxe sur les paiements au guichet avec des bulletins de versement

L’économie britannique résiste bienL’économie britannique résiste bien

Top