23.11.2018, 14:44

Agression sexuelle: 4 mois de prison avec sursis pour le trompettiste Ibrahim Maalouf

chargement
Le trompettiste de jazz de renommée mondiale nie toute agression.

justice Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf a été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une jeune fille de 14 ans. La star nie et parle d'un "dépit amoureux".

Le tribunal correctionnel de Créteil a condamné vendredi le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf à quatre mois d'emprisonnement avec sursis pour une agression sexuelle sur une collégienne de 14 ans. Il l'a aussi condamné à une amende de 20'000 euros.

Lors de l'audience début novembre, le procureur avait requis six mois d'emprisonnement avec sursis. L'artiste, qui était présent à l'énoncé du jugement, a toujours nié toute agression sexuelle, plaidant le "dépit amoureux" d'une jeune fille qui n'aurait pas supporté d'être éconduite.

Deux versions s'affrontent

Deux versions se sont opposées durant le procès: celle de la jeune femme, aujourd'hui âgée de 18 ans, qui avait raconté à la barre que le musicien l'aurait embrassée une première fois un soir à la sortie d'un cinéma en 2013. Et celle du trompettiste de jazz qui soutient avoir repoussé ses avances: "Je lui ai pris les poignets, je me suis éloigné d'elle, sans la brusquer".

Deux jours plus tard, selon la version de la plaignante, le musicien l'aurait à nouveau embrassée, cette fois dans son studio d'enregistrement d'Ivry-sur-Seine, où elle faisait un stage. Il l'aurait "attrapée par le bassin", mimant un acte sexuel. "Je sentais son sexe derrière moi sur mes fesses", avait-elle déclaré aux enquêteurs.

Cette deuxième séquence n'a jamais existé, avait maintenu à la barre le trompettiste. "En aucun cas je n'ai eu d'attirance physique ou sexuelle" pour cette "adolescente", avait-t-il martelé, se sentant cependant "coupable" de "ne pas avoir su mettre des limites".

Troubles et scarifications

Les parents de la jeune fille avaient signalé les faits un an plus tard, après qu'elle s'est confiée à un médecin. Elle avait commencé à se scarifier et à avoir des troubles alimentaires, et a depuis effectué plusieurs hospitalisations et thérapies.

Une enquête avait été ouverte dans la foulée débouchant sur le placement en garde à vue en janvier 2017 d'Ibrahim Maalouf. "Comment voulez-vous qu'une jeune fille dont l'état de santé s'est objectivement dégradé, mente, pour rien, juste parce qu'elle aurait été vexée d'avoir été éconduite ?", s'était énervé le procureur dans ses réquisitions.

Au contraire, l'avocate d'Ibrahim Maalouf, Maud Sobel, avait, elle, parlé de "dépit amoureux" d'une jeune fille qui "aurait souhaité que cette transgression continue".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
FestivalMontreux Jazz Festival 2017: Tom Jones, Usher, Herbie Hancock, Ibrahim Maalouf, les Pet Shop Boys et Yello parmi les grands nomsMontreux Jazz Festival 2017: Tom Jones, Usher, Herbie Hancock, Ibrahim Maalouf, les Pet Shop Boys et Yello parmi les grands noms

musiqueMusique: Ibrahim Maalouf, le musicien qui a choisi l'improvisation comme mode de vieMusique: Ibrahim Maalouf, le musicien qui a choisi l'improvisation comme mode de vie

Harcèlement sexuelEtats-Unis: une seconde plainte pour agression sexuelle vise l'acteur Kevin SpaceyEtats-Unis: une seconde plainte pour agression sexuelle vise l'acteur Kevin Spacey

justiceHarcèlement: Harvey Weinstein officiellement inculpé de viol et d'agression sexuelleHarcèlement: Harvey Weinstein officiellement inculpé de viol et d'agression sexuelle

télévisionTournage de la nouvelle édition de "Koh-Lanta" annulé à cause d'une agression sexuelleTournage de la nouvelle édition de "Koh-Lanta" annulé à cause d'une agression sexuelle

Tournage de "Koh-Lanta" annulé

TF1 et la société de production ALP ont stoppé le tournage de la nouvelle édition de "Koh-Lanta". En cause, une...

  11.05.2018 13:28

Top