08.05.2019, 08:12

Accord nucléaire: l’Iran va revenir sur certains de ses engagements

chargement
L'annonce iranienne intervient dans un climat de tensions exacerbées avec les Etats-Unis (illustration).

Iran L’Iran revient sur certains de ses engagements pris dans le cadre de l’accord international sur son programme nucléaire de 2015. Téhéran prend cette décision un an jour pour jour après le retrait américain du pacte.

Téhéran a décidé de cesser d’appliquer «certains» de «ses engagements» pris dans le cadre de l’accord international sur son programme nucléaire de 2015, a indiqué mercredi le ministère des Affaires étrangères iranien dans un communiqué.

 

 

La décision a été notifiée officiellement en début de matinée, à Téhéran, aux ambassadeurs des pays encore parties à cet accord (Allemagne, Chine, France, Grande-Bretagne et Russie) après le retrait unilatéral des Etats-Unis de ce pacte il y a exactement un an, indique le ministère.

«Les mesures prises par les Etats-Unis, en particulier depuis un an mais aussi avant […] leur retrait [de l’accord] avaient clairement pour but de causer une interruption de l’application» de cet accord, a déclaré pour sa part le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, en visite à Moscou.

L’Iran a fait preuve jusque-là de «patience», mais la République islamique juge désormais «approprié de cesser d’appliquer certains des engagements et mesures volontaires» qu’elle a prises dans le cadre de cet accord, a-t-il ajouté, dans des propos retransmis par la télévision d’Etat.

Néanmoins, a insisté M. Zarif, «l’Iran ne se retirera pas» de cet accord, et les mesures prises par Téhéran, d’une nature qui n’a pas été précisée, correspondent à un «droit» laissé aux parties à l’accord en cas de manquements par une autre partie.

Conclu à Vienne en juillet 2015, et validé par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, l’accord sur le nucléaire iranien a permis à Téhéran d’obtenir une levée d’une partie des sanctions internationales visant le pays.

En échange, l’Iran a accepté de limiter drastiquement son programme nucléaire et s’est engagé à ne jamais chercher à se doter de l’arme atomique.

La sortie des Etats-Unis a entraîné le rétablissement des sanctions américaines que Washington avait suspendues en application de l’accord.

 

 

Le Pentagone a annoncé dépêcher plusieurs bombardiers B-52 dans la région du Golfe. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a fait mardi une visite surprise à Bagdad, affirmant disposer d’informations indiquant «une escalade des activités de l’Iran» qu’il a accusé de préparer des «attaques imminentes» contre les forces américaines dans la région.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DIPLOMATIEAccord nucléaire: la Suisse aux côtés de l’IranAccord nucléaire: la Suisse aux côtés de l’Iran

Visite d'Hassan RohaniVisite d'Hassan Rohani: la Suisse confirme au président iranien son soutien à l'accord nucléaireVisite d'Hassan Rohani: la Suisse confirme au président iranien son soutien à l'accord nucléaire

Soutien à l'accord nucléaire iranien

"Vous pouvez compter sur nous!" C'est le message délivré par le président de la Confédération à son homologue iranien...

  03.07.2018 16:00

DiplomatieAbandon de l'accord nucléaire: la presse iranienne condamne la décision de Donald Trump, le Conseil fédéral s'en inquièteAbandon de l'accord nucléaire: la presse iranienne condamne la décision de Donald Trump, le Conseil fédéral s'en inquiète

sécuritéNucléaire iranien: Trump dénonce l'accord de Vienne, retour des sanctions américaines contre TéhéranNucléaire iranien: Trump dénonce l'accord de Vienne, retour des sanctions américaines contre Téhéran

NucléaireNucléaire: la Cour internationale de justice ordonne aux USA de mettre fin aux sanctions contre l'IranNucléaire: la Cour internationale de justice ordonne aux USA de mettre fin aux sanctions contre l'Iran

Top