24.01.2018, 15:00

Acte d'accusation: l'inventeur Peter Madsen a torturé la journaliste suédoise avant de la tuer

chargement
Les enquêteurs sont convaincus que l'inventeur danois avait préparé son acte en apportant à bord du sous-marin scie, couteau, tournevis affutés, sangles et colliers de serrage notamment.

sordide L'acte d'accusation contre l'inventeur Peter Madsen révèle que le Danois a infligé de multiples sévices à la journaliste Kim Wall avant de la tuer à bord de son sous-marin en août 2017. Le procès doit s'ouvrir le 8 mars prochain. L'inventeur encourt la prison à vie.

L'inventeur danois Peter Madsen a infligé de multiples sévices à la journaliste suédoise Kim Wall, affirme le parquet danois dans l'acte d'accusation remis mercredi à l'AFP. Il l'a ensuite tuée à bord de son sous-marin en août 2017.

M. Madsen a été inculpé le 16 janvier de meurtre avec préméditation, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et agression sexuelle. Il a attaché la journaliste Kim Wall au niveau de la tête, des bras et des jambes, puis lui a porté des coups, l'a "poignardée et coupée".

L'autopsie a révélé 14 plaies internes et externes au niveau du sexe de la victime, dues à un objet coupant et infligées quand elle était encore en vie. Si l'autopsie n'a pas permis de déterminer les causes de la mort, le parquet pense que M. Madsen l'a égorgée ou étouffée.

Les enquêteurs sont convaincus que l'inventeur danois avait préparé son acte en apportant à bord du sous-marin scie, couteau, tournevis affutés, sangles et colliers de serrage notamment.

Kim Wall, journaliste de 30 ans qui avait collaboré avec The Guardian et le New York Times, avait embarqué le 10 août près de Copenhague à bord du Nautilus avec Peter Madsen, concepteur et propriétaire du submersible. Elle voulait faire le portrait de cet ingénieur autodidacte obsédé par la conquête des mers et de l'espace dont l'enquête a révélé la part d'ombre: son inclination pour les vidéos mettant en scène des décapitations de femmes et ses accès de violence.

L'accusation soutient que l'inventeur scandinave a tué la journaliste pour satisfaire un fantasme sexuel, ce qu'il nie. Aucun mobile n'apparaît cependant clairement dans l'acte d'accusation.

Le procès de Peter Madsen doit s'ouvrir le 8 mars prochain à Copenhague. L'inventeur encourt la prison à vie.

 

>> A lire aussi: Danemark: l'inventeur de sous-marins reconnaît avoir découpé le corps d'une journaliste

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MacabreDanemark: la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall retrouvésDanemark: la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall retrouvés

DRAMEDanemark: le concepteur de sous-marins nie avoir tué la journalisteDanemark: le concepteur de sous-marins nie avoir tué la journaliste

Danemark: l'inventeur nie le meurtre

L'inventeur de sous-marins de 46 ans accusé d'avoir tué la journaliste Kim Wall au cours d'un reportage au Danemark nie...

  25.08.2017 12:45

Top