27.01.2018, 19:51

Autriche: le chancelier rappelle la responsabilité particulière de son pays dans le génocide des juifs

chargement
Kurz a tenu ces propos alors que les incidents antisémites se multiplient en Autriche depuis quelques temps.

Holocauste Samedi, Sebastian Kurz, le chancelier autrichien a rappelé la responsabilité historique particulière de son pays dans le génocide des juifs.

 Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a rappelé samedi la "responsabilité historique" de son pays dans le génocide des juifs en 1939-1945. Il s'exprimait lors de la Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah. Alain Berset s'est fendu d'un message.

"Les Autrichiens ont été des acteurs et ont été associés aux crimes atroces de la Shoah", a tweeté samedi le nouveau chancelier, qui s'est allié au parti populiste FPÖ. "Nous portons une responsabilité historique particulière, que le nouveau gouvernement reconnaît clairement", a-t-il poursuivi.

 

 

Son rappel intervient alors que l'Autriche, annexée par le Troisième Reich en mars 1938, s'est longtemps considérée comme la "première victime du nazisme". En réalité, le pays avait accueilli avec enthousiasme l'Anschluss (annexion) d'Adolf Hitler, Autrichien de naissance, et avait été pleinement intégré à l'appareil répressif nazi.

Les propos de M. Kurz s'inscrivent dans un contexte de multiplication des incidents en lien avec l'antisémitisme et le nazisme en Autriche. Le parquet a ainsi mis en examen cette semaine quatre membres d'une corporation pangermaniste après la révélation de l'existence d'un corpus de chants nazis au sein d'une cellule locale.

Un de ces chants comporte la strophe "mettez les gaz, vieux Germains, ont peut arriver au septième million", allusion claire aux six millions de juifs assassinés, pour la plupart dans les camps.

Sensibiliser les jeunes

Alain Berset a également délivré samedi un message à l'occasion de la Journée de l'Holocauste. "En 2018 aussi, nul ne peut légitimement considérer qu'une réflexion sur l'Holocauste est dépassée", a notamment écrit dans un communiqué le président de la Confédération.

"La Suisse 's'engage à perpétuer la mémoire des victimes du nazisme", a-t-il ajouté. "Le combat pour que chacun se sente chez soi dans le monde commence par la sensibilisation des jeunes générations", a conclu le chef du Département fédéral de l'interieur (DFI).

La Suisse préside jusqu'à mars l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA), qui regroupe au total 31 pays.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ManifestationAutriche: plus de 20'000 personnes manifestent à Vienne contre la coalition droite/extrême droite au pouvoirAutriche: plus de 20'000 personnes manifestent à Vienne contre la coalition droite/extrême droite au pouvoir

footballAutriche: enquête pour corruption sur un virement suspect de BlatterAutriche: enquête pour corruption sur un virement suspect de Blatter

AutricheAutriche: l'extrême-droite obtient 3 ministères au gouvernementAutriche: l'extrême-droite obtient 3 ministères au gouvernement

Top