18.07.2018, 00:01

Critiqué, Donald Trump fait volte-face

Premium
chargement

ÉTATS-UNIS Le président admet, après avoir assuré le contraire, l’ingérence russe dans les élections de 2016.

Donald Trump, le président des Etats-Unis, est revenu, hier, sur ses déclarations jugées trop conciliantes à l’égard du maître du Kremlin, Vladimir Poutine. En effet, lundi, il avait obstinément refusé de condamner Moscou pour l’ingérence dans la campagne présidentielle américaine de 2016. A Helsinki, Trump a dit: «Je ne vois aucune raison pour laquelle cela serait la Russie (qui...

À lire aussi...

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

DrameIntempéries en France: un mort et cinq blessésIntempéries en France: un mort et cinq blessés

Relations internationalesGuerre commerciale: la Chine et les Etats-Unis annoncent un accord préliminaireGuerre commerciale: la Chine et les Etats-Unis annoncent un accord préliminaire

Etats-UnisDestitution: le renvoi de Donald Trump en procès approuvé lors d’un 1er voteDestitution: le renvoi de Donald Trump en procès approuvé lors d’un 1er vote

criminalitéParis: un homme menace des policiers au couteau, il est abattuParis: un homme menace des policiers au couteau, il est abattu

Top