16.09.2019, 16:17

Emmanuel Macron contrôle ses ministres en temps réel via une app

chargement
Emmanuel Macron aime garder le contrôle sur ses troupes.

technologies Le président français Emmanuel Macron s’est doté d’une application qui lui permet de vérifier l’efficacité de ses ministres en temps réel.

Comment vérifier la mise en application des réformes lancées par le gouvernement? Le président Emmanuel Macron peut compter sur ses proches collaborateurs qui ont inventé une application qui traque en temps réel l’efficacité de ses ministres.

Selon Le Figaro et BFM TV, il s’agit d’un tableau de bord qui indique les réussites et échecs de Blanquer, Castaner, Buzyn et les autres. Les deux médias ont réussi à obtenir une capture d’écran de cet outil particulier qui n’est pas accessible au public.

 

 

«Alimentée en temps réel par la direction de la transformation publique, où remontent toutes les données de chaque administration, l’application se décline dans tous les domaines: éducation, assurance chômage, limitation de la vitesse à 80 km/h…», précise BFM TV.

Une façon pour Macron de tenir la bride et de mettre la pression sur ses ministres. Mais une méthode qui a de quoi surprendre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

footballAprès France-Albanie: Macron s’excuse pour la «gaffe scandaleuse» sur l’hymne albanaisAprès France-Albanie: Macron s’excuse pour la «gaffe scandaleuse» sur l’hymne albanais

FranceFrance: Emmanuel Macron annonce la création d’un commandement militaire de l’espaceFrance: Emmanuel Macron annonce la création d’un commandement militaire de l’espace

réactionsMacron «n’a pas écouté ce qu’on a dit», selon des «Gilets jaunes»Macron «n’a pas écouté ce qu’on a dit», selon des «Gilets jaunes»

FranceLe grand débat selon Emmanuel Macron: "ni un référendum, ni une élection"Le grand débat selon Emmanuel Macron: "ni un référendum, ni une élection"

Top