18.12.2018, 00:01

En Patagonie, cinq sociétés sont accusées de pollution massive

Premium
chargement
Le site de Vaca Muerta (à gauche) est convoité par les géants du pétrole, accusés, par Greenpeace, de polluer le Río Neuquén (en haut à droite) ou de déverser illégalement des «résidus toxiques à l’air libre, dans de gigantesques piscines creusées sans aucune protection.
Par Yohan Blavignat

ARGENTINE Une enquête de Greenpeace révèle un «scandale» causé par cinq compagnies pétrolières, dont Total. Poursuivies en justice par les populations locales, les multinationales auraient déversé, illégalement, des résidus d’hydrocarbures dans d’immenses bassins de stockage.

Une gigantesque «piscine de déchets toxiques» a poussé, ces derniers mois, au nord de la Patagonie argentine. Au terme d’une enquête de plusieurs mois, publiée hier, l’ONG de défense de l’environnement Greenpeace révèle «un scandale de pollution massive» opéré par cinq compagnies pétrolières, dont Total, au sud de l’Argentine, sur le site de Vaca Muerta (réd: vache morte),...

Top