23.11.2018, 08:30

France: des «gilets jaunes» livrent des migrants à la police, une enquête est ouverte

chargement
Après avoir dénoncé des migrants qui se cachaient dans la cuve d'un camion-citerne, les "gilets jaunes" ont filmé l'interpellation avant de publier la vidéo sur les réseaux sociaux.

Protestations Alors qu’ils contrôlaient mardi l’un de leur barrage à Flixecourt, dans la Somme, les «gilets jaunes» ont découvert des migrants qui se cachaient dans la cuve d’un camion-citerne. Ils les ont dénoncés à la police, puis s’en sont félicités à coup d’insultes sur internet. Une enquête a été ouverte.

La scène a lieu mardi, au petit matin. Alors que les «gilets jaunes» montent la garde sur leur barrage de Flixecourt, dans la Somme, un chauffeur arrête son camion-citerne pour prendre un café avec eux.

Après quelques minutes, les manifestants remarquent des bruits suspects provenant de la cuve du véhicule. Suspectant que des passagers clandestins sont peut-être cachés à l’intérieur de celle-ci, les «gilets jaunes» préviennent la gendarmerie. Arrivées sur place, les forces de l’ordre extirpent six migrants du camion, immatriculé selon Le Monde en Belgique. 

La CGT des douanes dépose plainte

A quelques mètres de là, l’un des manifestants filme l’interpellation avec son smartphone. Entre des salves d’insultes, et un appel à un «barbecue géant», il se félicite de ce coup de filet. «On a été bons les gars […] mieux que la douane.» 

 

 

Publiée sur les réseaux sociaux, la vidéo suscite rapidement un tollé. Dans la foulée, la CGT douanes annonce par voie de communiqué qu’elle entend déposer plainte pour injure et diffamation. «Il serait bon que les forces de l’ordre remettent un peu de droit dans ce mouvement et rappellent ce que sont les prérogatives des uns et des autres», indique l’organisation syndicale.

Et d’ajouter : «Pour ce qui est des douaniers, l’article 60 du code des douanes nous permet de fouiller les moyens de transports en tant que vecteur de marchandises frauduleuses, et certainement pas pour faire de la traque aux migrants.» 

 

 

Jeudi, une enquête pour «injure publique à caractère raciste» a été ouverte par la brigade de recherche de la gendarmerie d'Amiens, indique Le Figaro. Avec l’objectif d’identifier, en particulier, l’auteur de la vidéo. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Manifestations"Gilets jaunes": 16 policiers blessés à La Réunion"Gilets jaunes": 16 policiers blessés à La Réunion

manifs en france«Gilets jaunes»: mort d’un motard blessé lundi en marge d’un blocage«Gilets jaunes»: mort d’un motard blessé lundi en marge d’un blocage

Top