31.01.2018, 13:59

France: le ministre de l'Economie hausse le ton après les promotions d'Intermarché

chargement
Bruno Le Maire a critiqué les promotions spectaculaires qui ont provoqué des empoignades ces derniers jours dans plusieurs magasins de la chaîne Intermarché.

Consommation Les bousculades et autres bagarres provoquées par des promotions dans plusieurs magasins de la chaîne Intermarché doivent cesser, tonne le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire a critiqué mercredi les promotions spectaculaires qui ont provoqué des empoignades ces derniers jours dans plusieurs magasins de la chaîne Intermarché. Le ministre français de l'Economie a affiché sa détermination à ne pas voir de telles opérations se reproduire.

Après le rabais de 70% sur des pots de pâte à tartiner Nutella, qui a déclenché des rixes la semaine dernière dans plusieurs de ses magasins, la chaîne de distribution Intermarché a récidivé mardi aux rayons couche-culotte et café.

>>À lire aussi: France: une promotion sur le Nutella provoque des émeutes dans plusieurs magasins

 

 

"J'ai reçu le directeur d'Intermarché hier (mardi), je lui ai dit que ça ne pouvait pas se renouveler, qu'on n'allait pas avoir des scènes comme celle-là tous les quatre matins en France", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances sur RTL.

 

À lire aussi: France: après le Nutella, une promotion sur les Pampers vire à l'émeute dans un magasinutes dans plusieurs magasins

 

 

Prié de dire si de tels rabais constituaient des pratiques commerciales saines, Bruno Le Maire a répondu par la négative. "Il y a un accord qui a été signé par Intermarché pour justement, comme tous les autres distributeurs, ne plus faire ce genre de promotions, ils doivent tenir parole", a-t-il dit.

Alors que les représentants d'Intermarché ont "promis de mettre bon ordre à tout cela", le ministre a rappelé que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vérifierait ce point.

"La confiance c'est très bien, le contrôle c'est encore mieux", a souligné Bruno Le Maire. Un projet de loi issu des états généraux de l'alimentation, qui doit être présenté ce mercredi en conseil des ministres, prévoit de limiter le montant des promotions et reventes à perte dans les supermarchés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top