26.01.2018, 00:01

«Nous pouvions d’un jour à l’autre perdre la vie»

Premium
chargement
Emmanuel Mbolela parcourt l’Europe pour informer l’opinion publique sur la situation dramatique que vivent les migrants durant leur fuite.
Par Kessava Packiry

ENTRETIEN Emmanuel Mbolela raconte sa fuite à travers l’Afrique, pour alerter sur le sort des migrants.

Organiser des manifestations, même non-violentes, pour réclamer plus de démocratie est mal vu en République démocratique du Congo (RDC). Pour l’avoir fait, Emmanuel Mbolela s’est retrouvé en prison pour deux ans ferme. Et quand on croupit dans les geôles, là-bas, on n’est pas sûr d’en sortir vivant. «Nous faisions régulièrement face à la torture et des menaces de mort»....

Top