11.12.2018, 00:01

Violences sexuelles, le SOS des Nobels de la paix

Premium
chargement
La Yazidie Nadia Murad et le Congolais Denis Mukwege, hier, à Oslo.
Par ats

OSLO Denis Mukwege et Nadia Murad ont dénoncé, hier, l’impunité entourant le viol employé comme arme de guerre.

En recevant leur Nobel de la paix, le Congolais Denis Mukwege et la Yazidie Nadia Murad ont appelé à renoncer à l’indifférence et à protéger les victimes de violences sexuelles. Ces victimes sont, selon eux, souvent reléguées derrière des considérations mercantiles.

Le gynécologue de 63 ans et l’Irakienne de 25 ans, ex-esclave des djihadistes devenue porte-drapeau de sa minorité, ont...

Top