24.01.2018, 00:01

Washington pris à revers par l’attaque d’Ankara

Premium
chargement
Des militaires turcs se préparent au combat.
Par PHILIPPE GÉLIE

SYRIE L’offensive turque, lancée au nord d’Alep, a pris les Etats-Unis par surprise.

Une fois n’est pas coutume, le «briefing» quotidien de la Maison-Blanche s’est ouvert, lundi, sur un dossier de politique étrangère. «Nous entendons et prenons au sérieux les inquiétudes légitimes de la Turquie pour sa sécurité», a déclaré la porte-parole, Sarah Huckabee-Sanders, avant d’énumérer les objections de Washington à la «distraction» causée par l’offensive d’Ankara dans le nord-ouest de la...

Top