11.07.2019, 16:48

Perroy: L’instant d’un espace a pris son temps

Premium
chargement
"Par les temps qui courent", une réflexion satirique sur cette course folle quotidienne (ici Gilles Margot et Léa Herquel).

Théâtre Créée en 2001, la compagnie L’instant d’un espace présente sa septième pièce, la première que la compagnie a écrite. Elle y explore notre rapport au temps. Rendez-vous dans la cour du Prieuré à Perroy.

Après quatre ans d’absence, la compagnie théâtrale L’instant d’un espace revient, avec sa première pièce originale. Coécrite par Florent Gaillard, Nalini Menamkat et Isaline Ruata, «Par les temps qui courent» est une comédie satirique décortiquant le rapport de l’homme avec le temps.

Le pitch? Trois amis d’enfance se retrouvent après vingt ans de séparation dans un centre de...

À lire aussi...

TribunalIl volait des voitures lors de courses d’essai, mais c’est du passéIl volait des voitures lors de courses d’essai, mais c’est du passé

Fait diversCoup de couteau à Morges: «La femme perdait beaucoup de sang»Coup de couteau à Morges: «La femme perdait beaucoup de sang»

LogementL’embourgeoisement, seule perspective pour nos campagnes?L’embourgeoisement, seule perspective pour nos campagnes?

AttaquesDizy: des bovins dévorés par des bêtes sauvagesDizy: des bovins dévorés par des bêtes sauvages

Notre terreCinq bonnes raisons de faire les marchés paysansCinq bonnes raisons de faire les marchés paysans

Top