14.11.2018, 18:01

A mi-mandat, Rodrigue Arbex claque la porte de la Municipalité de Crans-près-Céligny

Premium
chargement
Démissionner, n'a pas été une décision facile pour Rodrigue Arbex.

Politique Rodrigue Arbex a démissionné de la Municipalité de Crans-près-Céligny. Figure du village, il ne supportait plus de travailler avec son syndic Robert Middleton.

«Je ne partage pas les idées de notre syndic, ses choix, sa manière de diriger la commune et, surtout, ne supporte plus sa façon de me considérer.» Ce petit extrait de la lettre de démission de Rodrigue Arbex, lu lundi soir en ouverture du Conseil de Crans-près-Céligny, est sans équivoque: la relation compliquée entre l’ex-municipal et son syndic Robert...

À lire aussi...

BénévolatUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de NyonUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de Nyon

SPORTTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalitéTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalité

SurgelésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnés

Facture péréquativeDenys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»Denys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»

CombatGrève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»Grève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»

Top