23.11.2018, 11:01

A Nyon-Marens, une «Correspondance» avec des artistes brésiliens

Premium
chargement
Les artistes brésiliens Carol Tonetti et Vitor Cesar aident les élèves à fixer leur création.

Création Pendant deux semaines, un groupe d’artistes brésiliens soutient les élèves du collège de Nyon-Marens dans la création d’une œuvre collective. Celle-ci sera exposée dans le hall de l’école.

On croirait un chantier qui démarre dans le hall du collège de Nyon-Marens: des barres en métal, des planches en bois. Et c’est bien le cas: c’est une construction qui s’annonce, collective et artistique, menée par un groupe brésilien, nommé Grupo inteiro («grouper entier»), en collaboration avec le Festival des arts vivants Nyon (far). 

L’œuvre est intitulée «Correspondance». Elle souhaite penser les combinaisons entre les mots, réinventer ces liens, réécrire le monde. Le projet est né lors d’un...

À lire aussi...

BénévolatUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de NyonUn escape game postapocalyptique imaginé par les scouts de Nyon

SPORTTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalitéTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalité

SurgelésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnés

Facture péréquativeDenys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»Denys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»

CombatGrève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»Grève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»

Top