22.01.2018, 17:26

A Signy, deux nouveaux habitants engagés visent la Municipalité

chargement
Corinne Besson et Yves Dalebroux sont les deux candidats déclarés à la Municipalité de Signy. Verdict le 4 mars.

Signy-Avenex Arrivés respectivement il y a un et deux ans dans la commune, Corinne Besson et Yves Dalebroux ont déposé leur candidature à l'élection complémentaire à la Municipalité. Les électeurs choisiront le 4 mars prochain.

Les deux citoyens qui ont présenté leur candidature avant ce lundi à midi, délai pour le dépôt des listes à l'élection complémentaire à la Municipalité de Signy-Avenex, ont en commun d'être des habitants nouvellement installés dans la commune, mais déjà engagé dans la vie publique.

Corinne Besson, 48 ans, est devenue une professionnelle de l'immobilier après avoir œuvré au sein de la police. Mère de 4 enfants âgés de 13 à 23 ans, elle pratique sa profession en indépendante, à Signy, une profession qu'elle complète actuellement en visant l'obtention d'un brevet fédéral d'expert en estimation immobilière. Installée au village depuis une année, elle siège au Conseil général.

Pas de place pour la "politique politicienne"

Ancienne cheffe d'un groupe politique au sein du conseil communal de Rolle, elle dit "être tombée amoureuse de ce petit village de Signy où on ne pratique pas de politique de parti, mais où on soigne la convivialité au sein du Conseil général et la collégialité au sein de la Municipalité." Elle se fixe comme objectif de "privilégier la qualité du village qui doit conserver ses valeurs plutôt que de soigner un ego personnel."

Son rival dans l'élection complémentaire du 4 mars n'a pas non plus traîné avant de s'engager dans la chose publique. Après avoir emménagé en février 2016, Yves Dalebroux est entré au Conseil général à peine un mois plus tard, immédiatement propulsé au rang de vice-président. Cadre administratif et responsable des bâtiments dans une entreprise "medtech", il se réjouit de se frotter au jeu de la démocratie d'ici au 4 mars.

"Au niveau local, on peut agir"

Ancien étudiant de l'Ecole hôtelier de Lausanne, ce père de deux enfants âgé de 45 ans s'est frotté, par le son passé, à la politique au sein du cercle libéral de Genève, mais préfère désormais une activité moins politicienne comme le propose un village de la taille de Signy. "Le mandat municipal se veut plus humaniste, plus proche des gens. Même si la marge de manœuvre des communes rétrécit, je suis convaincu qu'on peut encore agir, au niveau local."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConcoursLe meilleur jus de pomme romand est à Signy!Le meilleur jus de pomme romand est à Signy!

SIGNYSigny Centre, 20 ans d'histoires mouvementéesSigny Centre, 20 ans d'histoires mouvementées

HIPPISMESigny espère le soleil pour une grande fêteSigny espère le soleil pour une grande fête

Top