18.09.2019, 05:00

Contrairement aux autres, Nyon n’économise pas l’eau de ses fontaines

Premium
chargement
Certaines fontaines, comme ici à Crans, se sont tues pour épargner les réserves en eau potable.

Sécheresse Pour soulager ses ressources hydriques en souffrance, des communes ont été invitées par les Services industriels nyonnais à couper leurs fontaines publiques. Si certaines ont joué le jeu, Nyon n’a pas suivi.

Mises à mal par une intense période de sécheresse, les réserves hydriques de la région tirent la langue. «Cela fait trois ans que la sécheresse perdure en automne, ce qui impacte durement nos nappes phréatiques et nos sources», indique Serge Guebey, directeur de la Sapan – société chargée de pomper l’eau du lac – et chef d’exploitation du...

À lire aussi...

EnvironnementNyon: il va falloir s’habituer à l’eau jaunâtreNyon: il va falloir s’habituer à l’eau jaunâtre

Top