12.01.2018, 00:01

Divonne-les-Bains veut révolutionner son centre

Abonnés
chargement
La mairie estime qu’augmenter l’offre commerciale est un plus pour les magasins déjà existants.

 12.01.2018, 00:01 Divonne-les-Bains veut révolutionner son centre

FRANCE VOISINE Le futur quartier de la gare, avec 400 logements et des enseignes commerciales attractives, reste une priorité de la mairie.

Les travaux de transformation du bâtiment de l’ancienne gare vont commencer cette semaine avec une phase de désamiantage. Cette bâtisse, qui va devenir la Maison du projet du quartier, devrait être inaugurée en septembre prochain. Elle sera un lieu d’information et de concertation tout au long de la durée de ce chantier d’envergure, qui va modifier l’image de la...

Les travaux de transformation du bâtiment de l’ancienne gare vont commencer cette semaine avec une phase de désamiantage. Cette bâtisse, qui va devenir la Maison du projet du quartier, devrait être inaugurée en septembre prochain. Elle sera un lieu d’information et de concertation tout au long de la durée de ce chantier d’envergure, qui va modifier l’image de la ville thermale.

La mairie, à la tête de ce projet, a désigné un aménageur. Le développement de ce secteur sur plus de 7 hectares avec la construction, d’ici 2022, de 400 logements, soit environ 1000 habitants supplémentaires, a pour ambition de rendre la ville plus attractive commercialement, avec une surface de 10 000 m2 dévolue à cette activité. Sont notamment prévus un cinéma multiplex de 6 salles et un magasin Migros de 1600 m2. «Nous souhaitons des enseignes comparables à celles de Manor Chavannes», explique Vincent Scattolin. La clientèle suisse reste en effet une cible de choix pour l’économie de Divonne-les-Bains. Mais selon l’adjoint au maire en charge de l’urbanisme, il s’agit aussi de répondre à la demande locale en étoffant le nombre de boutiques.

Ceci étant, si ce projet ne manquera pas de faire tiquer les professionnels du commerce de La Côte, il suscite également des craintes à Divonne-les-Bains puisqu’un acteur économique de premier plan, craignant la concurrence, a déposé un recours contre la modification du plan local d’urbanisme.

Des stationnements supplémentaires

Vincent Scattolin développe une analyse contraire. Il estime que la venue de nouvelles enseignes ne peut que renforcer l’ensemble des atouts de Divonne-les-Bains. «Les futurs commerces doivent apporter des flux de clients supplémentaires. L’offre du centre-ville nécessite d’être complétée», conclut-il. Tout a été conçu en fonction de cette politique. La vente des terrains devrait rapporter 15 millions d’euros à la commune; une somme qui va permettre de financer des équipements publics comme un parc mais aussi 500 places de stationnement qui viendront compléter les 4000 places déjà existantes. marie-christine fert


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

UrbanismeDivonne: un hôtel luxueux renaîtra des cendresDivonne: un hôtel luxueux renaîtra des cendres

Top