17.12.2018, 05:00

L’école de Changins se redéfinira pour rester dans l’air du temps

Premium
chargement
Vendredi dans l'auditorium de Changins, 46 jeunes gens ont reçu leur diplôme concluant l'une des quatre formations dispensées dans l'Ecole supérieur et la HES.

Formation Quelques critiques se font entendre parmi des étudiants en viticulture et œnologie qui demandent davantage d’intégration du bio dans les cursus. Le conseil de fondation se penchera sur de nouvelles visions stratégiques pour l’institution qui conserve son aura en Suisse comme à l’étranger.

«Il a fait Changins!» La mention est déjà considérée comme un gage de valeur chez les jeunes vignerons, tant l’école située sur les hauts de Nyon a contribué à l’amélioration des vins suisses ces dernières décennies. Depuis vendredi dernier, date des remises de diplômes, ils sont 46 de plus à pouvoir se targuer d’avoir suivi l’école supérieure ou la Haute école spécialisée (HES).

Et à voir l’engouement suscité auprès des professionnels de la vigne de France, des Etats-Unis ou de Russie – pour ne citer...

À lire aussi...

ViticultureChangins planche sur le désherbage des vignes sans herbicides: résultats contrastésChangins planche sur le désherbage des vignes sans herbicides: résultats contrastés

DÉGUSTATIONEffluves d’alcool fort sur ChanginsEffluves d’alcool fort sur Changins

Effluves d’alcool fort sur Changins

Plus de 200 échantillons de produits distillés sont en lice pour le 1er Swiss Spirits Award. Pour désigner les...

  12.02.2018 00:01
Premium

FORMATIONChangins et Marcelin: deux pôles emblématiques où les élèves ont défiléChangins et Marcelin: deux pôles emblématiques où les élèves ont défilé


FormationChangins: un seul nom pour les  trois écolesChangins: un seul nom pour les  trois écoles

Top