13.11.2019, 05:00

Le directeur de La Garenne ne veut pas faire de son zoo un Disneyland

Premium
chargement
Michel Gauthier-Clerc regarde l'avenir sans jamais oublier sa mission: sensibiliser le public à la faune sauvage.

Portrait Ardent défenseur de la faune sauvage, Michel Gauthier-Clerc appose depuis plusieurs années sa patte sur le parc animalier de Le Vaud. Et il aime partager sa passion: le discret scientifique vient de sortir deux ouvrages, dont un sur les manchots, un de ses sujets d’étude de prédilection.

Le talkie-walkie crépite doucement, à intervalles réguliers, dans la poche de Michel Gauthier-Clerc. Il lui permet de rester en contact avec ses équipes. Lorsqu’il marche dans les allées du parc animalier de Le Vaud, le directeur de La Garenne est aux aguets. Un mouchoir par terre, un petit morceau de plastique, rien ne lui échappe. Près d’un enclos, des visiteurs...

À lire aussi...

ChroniquePas folle la bête: des champignons pour la forêtPas folle la bête: des champignons pour la forêt

ChroniquePas folle la bête: valse de papillons de nuitPas folle la bête: valse de papillons de nuit

ChroniquePas folle la bête: de la distribution des espècesPas folle la bête: de la distribution des espèces

Top