13.12.2019, 09:00

Maeva Dubois, jeune plume précise comme une lame et douce comme la neige

Premium
chargement
Maeva Christelle Dubois s'est laissée porter par son amour de l'art en général et de l'esthétique japonaise pour rédiger son premier roman

LITTERATURE La jeune Trélesienne Maeva Dubois publie «L’ode et le requiem». Un premier roman impressionnant de maturité.

Ce qui frappe d’emblée, quand on rencontre la jeune romancière, c’est le contraste entre la délicatesse de sa voix, à laquelle s’ajoute une vivacité d’élocution, et la gravité de son propos. L’antagonisme est présent dans le titre de son roman, «L’ode et le requiem», aux éditions suisses Romann. Car malgré son jeune âge (28 ans) et son naturel, Maeva Dubois n’hésite pas à s’interroger déjà sur la mort.

«J’ai eu l’idée d’écrire sur ce sujet et sa beauté car j’aime ce qui touche aux thématiques profondes....

À lire aussi...

ThéâtreFrancis Huster fait un beau cadeau aux élèves de CoppetFrancis Huster fait un beau cadeau aux élèves de Coppet

GrensGE Healthcare quittera le Petit Eysins et prendra ses aises au Petit MoulinGE Healthcare quittera le Petit Eysins et prendra ses aises au Petit Moulin

Question du jourPeut-on stationner impunément sur une place pour voitures électriques?Peut-on stationner impunément sur une place pour voitures électriques?

ContesNyon: les légendes du lac au sein du musée du LémanNyon: les légendes du lac au sein du musée du Léman

EnvironnementLa disparition du chef de tribu Almir a inquiété ses amis nyonnaisLa disparition du chef de tribu Almir a inquiété ses amis nyonnais

Top