16.08.2019, 17:36

Nyon: il va falloir s’habituer à l’eau jaunâtre

chargement
Une habitante de Nyon a trouvé son eau peu attrayante.

Environnement Certains Nyonnais habitant sous le parking Perdtemps ont trouvé une eau jaune, voire orange, à leur robinet ce vendredi matin. Ce phénomène est dû à l’utilisation de l’eau du lac.

Plusieurs habitants de Nyon se sont plaints ce vendredi matin sur les réseaux sociaux de la couleur jaunâtre de leur eau du robinet. Très vite les interrogations se multiplient: «L’eau est-elle potable? Est-ce la même chose chez les voisins?». Les internautes qui ont partagé leur constat ont toutefois tous un point commun: ils habitent en dessous de Perdtemps.

En cause: les canicules à répétition

Contactée par téléphone, la Sapan, société anonyme pour le pompage et l’adduction d’eau du lac pour la région nyonnaise, explique que le phénomène est dû en partie à la sécheresse. «En temps normal, Nyon est approvisionnée à 80% par l’eau de la nappe phréatique et des sources du pied du Jura, mais à cause des canicules à répétition, les sources sont asséchées et la nappe phréatique a atteint son niveau le plus bas», explique Serge Guebey. Le directeur de la Sapan assure même ne jamais avoir vu un niveau aussi bas de la nappe phréatique depuis trente ans.

En raison de la sécheresse, l’eau distribuée à Nyon provient principalement du lac Léman. «L’eau du lac a une composition chimique différente de l’eau de source et quand elle passe dans des vieilles canalisations en acier, elle désincruste les dépôts s’y trouvant ce qui colore l’eau», approfondit Serge Guebey. Si l’eau est orangée c’est donc principalement à cause de la matière des canalisations. Elles sont en plastique à l’entrée des nouveaux immeubles mais sont en acier pour les constructions plus anciennes. Or, dans le quartier en dessous de Perdtemps ce sont principalement des vieux bâtiments. 

De l’eau peu appétissante mais potable

Le directeur de la Sapan tient toutefois à rappeler que cette eau reste potable. En cas de couleur orange foncée, il peut être possible de purger les canalisations avec une forte pression d’eau pour enlever pour de bon tous les dépôts.

Si la Sapan tente continuellement de trouver des solutions pouvant empêcher cette couleur, Serge Guebey précise: «C’est un phénomène qui pourrait perdurer durant la période de sécheresse». Autre option, changer les canalisations pour l’alternative en plastique.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Région nyonnaiseLa SAPAN, l'outil de 23 communes entre Léman et Jura pour éviter d'avoir soifLa SAPAN, l'outil de 23 communes entre Léman et Jura pour éviter d'avoir soif

Région nyonnaiseLa SAPAN, l’outil de lutte contre les risques de pénurie d’eauLa SAPAN, l’outil de lutte contre les risques de pénurie d’eau

Top