12.11.2019, 12:03

Nyon: le ténor des Vert’libs démissionne du Conseil communal

chargement
Laurent Miéville a choisi de privilégier son engagement au Grand Conseil.

Politique Figure des Vert’libéraux, Laurent Miéville entend se consacrer à son mandat de député.

Etonnement lundi soir au Conseil communal de Nyon! Laurent Miéville, l’un des piliers des Vert’libéraux vaudois, a annoncé sa démission avec effet immédiat. La raison donnée par l’élu pour expliquer son départ: un emploi du temps trop chargé entre son travail de direction des transferts de technologies à l’université de Genève et ses mandats politiques.

Très engagé sur la question du climat, Laurent Miéville fut à l’origine de la section nyonnaise du Parti Vert’libéral en 2010. Candidat malheureux aux dernières élections au Conseil national, le Nyonnais a choisi de concentrer son engagement politique sur ses activités au Grand Conseil.

Changement de présidence

A Nyon, le groupe Vert’lib est le plus petit du Conseil communal: il est composé de cinq élus et compte un municipal, Vincent Hacker. Lundi soir, une autre démission a été annoncée, à savoir celle de son président Olivier Tripet pour cause de déménagement.

C’est Michèle Miéville-Blondel, épouse de Laurent Miéville, qui reprend la présidence. Deux membres du parti ont été assermentés pour remplacer les démissionnaires: Taïna Pieren et Fabrice Baertschi. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

POLITIQUEA Nyon, les Vert'lib veulent se rapprocher du Parti indépendantA Nyon, les Vert'lib veulent se rapprocher du Parti indépendant

AMBIANCELaurent Miéville a fait le jobLaurent Miéville a fait le job

Top