20.11.2018, 07:00

Séraphine, clown au chevet des jeunes Africains malades de malnutrition

Premium
chargement
1/2  

Begnins Habitante de Begnins, Linda Bally Horman a passé trois semaines au Burkina Faso pour suivre une formation de clown social au contact d’enfants malades. Sur place, Séraphine (son nom de scène) a créé des spectacles.

«Cette expérience a été magique. J’en ai pleuré de joie», s’enthousiasme la Begninoise Linda Bally Horman, deux mois après son retour d’Afrique. Son récent séjour au Burkina Faso, elle le doit avant tout au hasard et à Facebook qui lui a fait découvrir une formation de clown social dans un contexte humanitaire par l’Association espagnole SocialClown.  «Je n’en croyais pas mes yeux en lisant l’annonce. Je connaissais déjà le Burkina Faso pour y avoir voyagé durant six mois en 1999. Très...

À lire aussi...

Nyon«L’Usine à gaz doit contribuer à la qualité du vivre ensemble»«L’Usine à gaz doit contribuer à la qualité du vivre ensemble»

MobilitéLéman Express: «La mobilité se moque des frontières»Léman Express: «La mobilité se moque des frontières»

District de NyonRégion de Nyon doit se serrer la ceinture, le sport et la culture trinquentRégion de Nyon doit se serrer la ceinture, le sport et la culture trinquent

MobilitéLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abosLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abos

JusticeNyon: la vandale irresponsable voit sa facture réduite à néantNyon: la vandale irresponsable voit sa facture réduite à néant

Top