12.11.2019, 05:00

Six mois après l’incendie, la villa repasse par l’enquête publique

Premium
chargement
A Chéserex, la villa sinistrée devra être entièrement démolie avant d'être reconstruite à l'identique. Mais pour cela, il faudra un nouveau permis de construire.

Chéserex Un couple et ses trois enfants attendent avec impatience de pouvoir regagner leur logis, à la route de Chiblins. Mais la démolition et reconstruction à l’identique doivent faire l’objet d’un nouveau permis de construire.

On aurait pu croire à un exercice, alors que Chéserex accueillait un demi-millier de soldats du feu pour le concours cantonal des sapeurs-pompiers, le 4 mai dernier. Mais non, c’était hélas un véritable incendie qui a ravagé une villa toute neuve, habitée par une famille de cinq personnes depuis à peine plus de deux mois, à l’entrée du village en venant de Chiblins.

A lire aussi : Une maison s’embrase à deux pas du concours...

À lire aussi...

ChéserexA Chéserex, une maison s’embrase à deux pas du concours cantonal des pompiersA Chéserex, une maison s’embrase à deux pas du concours cantonal des pompiers

ChéserexQue de tracas pour concrétiser un cheminement piétonnier de Chéserex à GinginsQue de tracas pour concrétiser un cheminement piétonnier de Chéserex à Gingins

Top