18.09.2019, 19:03

Un centre mondial de recherche pour «copier» les biomédicaments à Eysins

Premium
chargement
Dans les laboratoires d'Eysins, les chercheurs de Fresenius Kabi SwissBioSim élaborent de nouveaux processus de production de traitements issus de cellules vivantes et tombés dans le domaine public.

Biotech Le groupe pharmaceutique allemand Fresenius Kabi a investi 16 millions de francs pour loger sa centaine de chercheurs dans un nouveau pôle mondial de recherche et développement dédié aux biosimilaires, à Eysins. Copier les traitements issus de cellules vivantes est une activité récente et pleine de promesses en termes de coûts de la santé.

Avec Fresenius Kabi SwissBioSim, c’est peut-être un futur leader global de la biopharma qui a inauguré son pôle mondial de recherche et développement, mercredi, dans le quartier d’affaires de Terre-Bonne, sur territoire d’Eysins. Dans ce segment d’activité récent que l’on appelle les biosimilaires – reproduction d’un médicament issu de cellules vivantes une fois que le premier brevet est tombé dans le domaine public -, ils sont encore un petit nombre d’acteurs.

Cela s’explique par...

À lire aussi...

EYSINSL’entreprise américaine BD crée 70 nouveaux emplois à Terre-BonneL’entreprise américaine BD crée 70 nouveaux emplois à Terre-Bonne

EysinsEysins: septante-sept personnes licenciées à Terre BonneEysins: septante-sept personnes licenciées à Terre Bonne

EYSINSUne pharma anglaise pourrait arriver à Terre BonneUne pharma anglaise pourrait arriver à Terre Bonne

PHARMAEysins: Quotient Bioresearch s'installe à Terre-BonneEysins: Quotient Bioresearch s'installe à Terre-Bonne

ECONOMIELe groupe Kodak se renouvelle et déménage à EysinsLe groupe Kodak se renouvelle et déménage à Eysins

Top