24.05.2019, 10:11

Fourgon braqué à Chavornay en 2018: 3 Suisses arrêtés

chargement
La collaboration entre les polices suisses et françaises a permis l'arrestation de 16 suspects (illustration).

criminalité Après les 13 arrestations annoncées en France il y a quelques jours, l'enquête sur le braquage d'un fourgon blindé, à Chavornay, en février 2018, a également abouti côté suisse. Trois ressortissants helvétiques ont été interpellés.

Trois hommes ont été interpellés en Suisse après l'attaque du fourgon blindé à Chavornay (VD) l'an dernier. Au total, treize personnes ont également été interpellées en France en lien avec cette affaire.

Les trois individus sont suspectés d'avoir pris part au braquage de ce fourgon rempli d'argent le 8 février 2018. Ressortissants suisses, ils sont âgés de 29, 30 et 37 ans et ont été interpellés sur le territoire helvétique, indique vendredi la police vaudoise.

Grand banditisme

Le Ministère public du Nord vaudois a demandé leur mise en détention provisoire. Une requête acceptée par le Tribunal des mesures de contrainte. L'enquête se poursuit afin de savoir quels sont les rôles de chacun des suspects.

Mardi, on apprenait que le Parquet de Lyon avait déjà procédé à neuf mises en examen. Cinq personnes le sont notamment pour "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime" et quatre pour "non-justification de ressources".

A lire aussi : Fille d'un convoyeur de fonds enlevée: quinze interpellations en France et en Suisse

Outre les trois Suisses, la police vaudoise recense au total 13 interpellations en France. Certains sont connus pour grand banditisme.

Rappel des faits

Pour rappel, le 8 février 2018, un fourgon blindé circulait sur l'A1 en direction de Lausanne avant d'être contraint de sortir de l'autoroute à Chavornay.

Les convoyeurs avaient été braqués par des individus cagoulés qui avaient dérobé le contenu du fourgon avant de prendre la fuite. Parallèlement, la fille de l'un des convoyeurs avait été kidnappée à son domicile, selon ses dires, par deux faux plombiers. Elle avait été libérée par la suite par les ravisseurs sans être blessée.

Les deux convoyeurs et la victime de l'enlèvement avaient été placés en garde à vue dans les jours qui avaient suivi le braquage, avant d'être relâchés.

Le butin de ce braquage rocambolesque avait d'abord été estimé entre 20 et 30 millions de francs suisses, puis revu à la baisse entre 10 et 15 millions. En juillet 2018, deux millions d'euros issus de ce braquage avaient été retrouvés près de Lyon chez un homme qui a été mis en examen et écroué.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Faits diversChavornay: plus de deux millions de francs retrouvés à Lyon suite au braquage d'un convoi de fonds en févrierChavornay: plus de deux millions de francs retrouvés à Lyon suite au braquage d'un convoi de fonds en février

BraquageVaud: garde à vue levée pour l'équipe du fourgon de transport de fonds braqué à ChavornayVaud: garde à vue levée pour l'équipe du fourgon de transport de fonds braqué à Chavornay

criminalitéVaud: une otage libérée en France voisine après le braquage d'un fourgon blindé près de ChavornayVaud: une otage libérée en France voisine après le braquage d'un fourgon blindé près de Chavornay

CriminalitéIls braquent un fourgon blindé sur l'autoroute A1 près de Nyon, repartent avec un butin de 40 à 45 millions, et se font arrêter à AnnecyIls braquent un fourgon blindé sur l'autoroute A1 près de Nyon, repartent avec un butin de 40 à 45 millions, et se font arrêter à Annecy

Top