25.01.2018, 15:06

Vaud recadre l'utilisation de manuels scolaires sponsorisés

chargement
En Suisse alémanique, le manuel intitulé "Droit, Etat, Economie", fruit d'un partenariat entre institutions publiques - dont le DDPS - et entreprises privées, avait déjà soulevé des questions.

Propagande à l'école L'utilisation de manuels scolaires subventionnés par des entreprises pose problème, l'enseignement public devant être neutre politiquement et confessionnellement. Le canton de Vaud a répondu jeudi à deux interpellations en ce sens.

Le Conseil d'Etat vaudois précise la manière dont les gymnases et les écoles professionnelles peuvent utiliser les manuels scolaires subventionnés par des entreprises. Il leur rappelle l'interdiction de toute propagande.

La problématique des manuels scolaires sponsorisés avait été soulevée en août dernier par l'émission "Mise au point" de la RTS. La télévision publique avait pointé du doigt l'utilisation en Suisse alémanique d'un manuel intitulé "Droit, Etat, Economie", fruit d'un partenariat entre institutions publiques - dont le DDPS - et entreprises privées.

En réponse à deux interpellations, le canton reconnaît jeudi que ce support de cours a "pu être utilisé" au sein de douze écoles du postobligatoire, principalement dans le cadre de l'Ecole de culture générale ou de l'Ecole de commerce, écrit-il.

La Direction générale de l'enseignement postobligatoire est intervenue auprès des directions des gymnases et des écoles professionnelles pour leur indiquer qu'elle s'oppose en principe à l'utilisation de cet ouvrage. Les enseignants qui seraient exceptionnellement amenés à s'en servir ont été "enjoints de sélectionner les pages dénuées de toute mention d'un groupe industriel ou économique, ou de son logo", écrit le canton.

En résumé, le Conseil d'Etat admet une utilisation de l'ouvrage "restrictive et éclairée par le corps enseignant". Il rappelle que l'enseignement public est neutre politiquement et confessionnellement, comme le prévoit la Constitution. Même si des règles plus souples peuvent s'appliquer à l'enseignement postobligatoire, sous le contrôle du directeur d'établissement.

D'une manière générale, le gouvernement autorise l'utilisation de support de cours sans publicité réalisés en collaboration avec les organisations du monde du travail. Dans ce cas, il considère qu'il ne s'agit pas de propagande commerciale.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top