26.07.2018, 17:03

Escrime: quelles sont les différences entre l'épée, le sabre et le fleuret?

chargement
L'arme de prédilection des Suisses est l'épée, preuve en est leur médaille d'or de ce jeudi en Chine.

Escrime Ce jeudi, l'équipe de Suisse masculine est devenue championne du monde d'escrime à l'épée, à Wuxi, en Chine. L'occasion d'expliquer les différences entre les trois armes de cette discipline: l'épée, le sabre et le fleuret.

L'escrime est un sport peu pratiqué dans notre pays. Et pourtant, l'équipe de Suisse masculine est devenue championne du monde à l'épée ce jeudi en Chine. Oui, à l'épée... car il y a trois armes dans cette discipline: l'épée donc, mais aussi le sabre et le fleuret. Mais n'allez pas imaginer des engins semblables à ceux que vous voyez dans les séries ou films médiévaux. Afin de satisfaire votre curiosité et de vous amener à mieux connaître ce sport, voici les différences entre les trois armes utilisées par les escrimeurs.

Les lames du fleuret, de l'épée et du sabre sont en acier. Et si l'on jette un rapide coup d'œil à ces trois armes, elles ne semblent pas avoir beaucoup de différences. Ces dernières se font essentiellement au niveau du poids et de la taille.

L'épée

L'épée est la plus ancienne des trois armes. Elle est la plus lourde (770 grammes maximum) et a la plus grosse coquille. Elle a aussi la lame la plus épaisse, laquelle ne doit pas mesurer plus de 90 centimètres de long.

Avec cette arme, on peut toucher son adversaire sur tout le corps, chaussures et masque compris. Les grands auront plus de facilité, car l'allonge est primordiale avec cette arme.

 

 

Le fleuret

De même longueur que l'épée (110 centimètres en tout), le fleuret pèse au maximum 500 grammes. Avec cette arme, on ne peut toucher son adversaire qu'au tronc (buste, épaules, cou). Il s'agit de l'arme la plus fine car il faut toucher une petite surface avec une toute petite pointe. Pour être bon au fleuret, mieux vaut être petit et trapu pour réduire la surface de touche.

 

 

Le sabre

Le sabre est l'arme la plus rapide et la plus dynamique. Léger comme le fleuret (500 grammes) et plus court (105 centimètres en tout), il permet de toucher son adversaire avec toutes les parties de la lame (pointe, tranchant et dos). On ne peut toucher l'adversaire qu'au-dessus de la ceinture. Pour briller avec cette arme, il faut faire preuve d'explosivité.

 

 

 

Ces trois armes sont utilisées aussi bien par les hommes que par les femmes et aussi bien en individuel que par équipes. Dans les trois disciplines, les touches sont signalées au moyen d'un dispositif électrique qui fait s'allumer des lumières. Pour gagner, il faut inscrire 15 touches ou être en tête après neuf minutes.

L'arme de prédilection des Suisses en escrime est clairement l'épée. Elle a permis d'apporter de nombreux résultats internationaux. 

 

 

Sources: Swiss Fencing, linternaute.com

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

bravoEscrime: l'équipe suisse masculine à l'épée remporte la médaille d'or aux Championnats du mondeEscrime: l'équipe suisse masculine à l'épée remporte la médaille d'or aux Championnats du monde

exploitEscrime: l'équipe suisse masculine à l'épée bat la France et se qualifie pour la finale des MondiauxEscrime: l'équipe suisse masculine à l'épée bat la France et se qualifie pour la finale des Mondiaux

exploitMondiaux d'escrime: la Bâloise Laura Stähli en bronze à l'épéeMondiaux d'escrime: la Bâloise Laura Stähli en bronze à l'épée

Top