07.08.2019, 07:00

Une Ginginoise vient à bout d’un triathlon de l’extrême

Premium
chargement
1/2  

Triathlon Samedi à Eidfjord, en Norvège, Fabienne de Saint Périer, 46 ans, est venue à bout du Norseman, un des triathlons de l’extrême les plus difficiles au monde. Elle revient sur son expérience et ses 14 heures d’effort.

Près de quatre kilomètres de nage dans les fjords norvégiens, 180 bornes de vélo – avec un dénivelé positif de 3360 mètres –, et un marathon pour finir avec, là aussi, 1880 mètres de montée. Voilà le triple effort complètement fou que vient de réaliser la Ginginoise Fabienne de Saint Périer. Le Norseman, c’est le triathlon de l’extrême par excellence. Beaucoup le décrivent même comme le plus dur au monde.

«Il tient sa réputation des conditions météorologiques qui peuvent être très difficiles. Parfois, l’eau fait...

À lire aussi...

SwissmanDeux athlètes de La Côte sont venus à bout du SwissmanDeux athlètes de La Côte sont venus à bout du Swissman

SwissmanA l'épreuve du Swissman, le triathlon extrême le plus dur de SuisseA l'épreuve du Swissman, le triathlon extrême le plus dur de Suisse

Top