23.11.2018, 22:13

Football: Ramos a pris des corticoïdes avant la finale de la Ligue des Champions, il sort blanchi

chargement
Sergio Ramos avait joué un rôle prépondérant lors de cette finale, provoquant notamment la sortie sur blessure de Mohamed Salah.

Fuites Le défenseur du Real Madrid Sergio Ramos a été contrôlé positif aux corticoïdes après la finale de la Ligue des Champions 2017. L'Espagnol bénéficie néanmoins d'un flou juridique et sort blanchi par l'UEFA.

Le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos a subi un contrôle antidopage anormal à un puissant corticoïde au soir de la victoire en Ligue des champions en mai 2017, avant d'être blanchi par l'UEFA qui a considéré qu'il s'agissait d'une prise autorisée. Des révélations émanant des documents Football Leaks.

Après la finale, le contrôle antidopage du joueur a révélé la présence de dexaméthasone, un puissant corticoïde interdit en compétition par l'Agence mondiale antidopage (AMA) sauf par administration locale, rapporte vendredi "Mediapart", documents confidentiels à l'appui. Ramos a reconnu la prise de ce produit, mais par injection intra-articulaire, un argument convaincant pour l'UEFA qui l'a finalement blanchi.

 

 

Mais, rapporte vendredi "Mediapart", le médecin du club a mal renseigné le formulaire médical remis aux contrôleurs de l'UEFA, confondant dexaméthasone et bétaméthasone, une substance proche. D'après le journal, l'instance européenne "a jugé très probable que le joueur et le médecin aient commis une erreur administrative".

Un flou juridique

"Le médecin indique qu'il a déclaré la mauvaise substance sur le formulaire à cause de l'excitatiom et de l'euphorie dans le vestiaire après la victoire, et des circonstances exceptionnelles dans lesquelles le test a été réalisé", écrit "Mediapart".

L'interdiction seulement partielle des corticoïdes (qui diminuent la fatigue et la douleur) par l'AMA est critiquée, car leur détection ne permet pas toujours de distinguer comment a été pris le produit. Selon des experts antidopage, des sportifs peuvent profiter de ce flou pour masquer des prises de corticoïdes irrégulières.

Le Real Madrid a réagi aux Football Leaks dans un communiqué transmis vendredi soir. "Le club souhaite faire valoir que (...) Sergio Ramos n'a jamais enfreint le moindre règlement concernant les contrôles antidopage", a-t-il écrit.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Un journaliste allemand qui a dénoncé les scandales de dopage interdit de Coupe du monde en RussieUn journaliste allemand qui a dénoncé les scandales de dopage interdit de Coupe du monde en Russie

CyclismeDopage: Lance Armstrong paie 5 millions de dollars et évite le procèsDopage: Lance Armstrong paie 5 millions de dollars et évite le procès

tricheurDopage: Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, et la Sky, de nouveau mis en causeDopage: Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, et la Sky, de nouveau mis en cause

ENQUÊTEDopage: les flacons contentant les échantillons peuvent être ouverts et donc, les tests falsifiésDopage: les flacons contentant les échantillons peuvent être ouverts et donc, les tests falsifiés

Top