19.07.2018, 15:10

Lausanne-Sport et Servette, un derby lémanique pour la promotion

chargement
Benjamin Kololli et le Lausanne-Sport tenteront de retrouver l'élite.

Challenge League Ils ont beau tremper leur discours dans une cuve de prudence, Lausanne-Sport et Servette doivent être les deux têtes d'affiche de la saison 2018-2019 de Challenge League. Premier acte vendredi déjà, entre le relégué vaudois et le promu dans la catégorie, Kriens.

Lausanne veut immédiatement remonter. Pour ce faire, le club a d'abord dû assainir sa structure et a défini un plan d'action en trois actes depuis la reprise. La première quinzaine a été mise à profit par le nouvel entraîneur Giorgio Contini pour rencontrer et apprendre à connaître son effectif. Puis le LS a lancé son mercato, avec pour objectif de mieux équilibrer le cadre tout en gérant l'héritage de la gestion précédente (contrats terminés ou à honorer, etc.)

"J'avais l'impression d'avoir une équipe de baby-foot, avec un gardien, deux défenseurs, trois attaquants et une forêt de joueurs au milieu, image Pablo Iglesias, le directeur sportif. En outre, beaucoup de demis avaient un profil assez identique."

La maîtrise de Contini

Lausanne-Sport est désormais entré dans la troisième phase de sa reconstruction, celle durant laquelle "il s'agit de répondre aux différentes sollicitations dont quelques joueurs font l'objet". Mais Pablo Iglesias précise qu'il essaie de conserver le plus de monde possible. "Après tout, nous nous sommes mis nous-mêmes dans cette situation, ce serait donc beau de nous en sortir nous-mêmes aussi."

Le LS fait évidemment figure de favori pour une promotion qui intéresse probablement un peu toujours les mêmes (Vaduz, Aarau et Schaffhouse). "Mais nous serons l'équipe à battre et ce sera difficile parce que tous nos adversaires seront tentés de réaliser leur meilleur match de la saison contre nous."

Pour relever le défi, Lausanne et son propriétaire Ineos entendent bien se donner les moyens nécessaires, et d'autres mouvements sur le marché des transferts vont avoir lieu. Or l'expérience de Contini - "qui connaît parfaitement la Super League et la Challenge League", se félicite Iglesias - est précieuse dans ce domaine. "Beaucoup d'entraîneurs veulent avoir tous leurs joueurs avant la reprise mais ce n'est jamais possible. Giorgio ne panique pas, il ne se précipite pas, il y a une vraie maîtrise émotionnelle chez lui", décrit Pablo Iglesias.

Servette inquiète déjà

Un compliment que l'on peut sans doute aussi adresser à Alain Geiger, de retour dans la lumière depuis juin et sa nomination à la tête de Servette et qui décrit avec calme un paysage pourtant plutôt hostile. "J'ai été engagé assez tard, tous les joueurs étaient déjà en vacances et la reprise avait déjà été fixée, je ne pouvais rien y faire...", se plaint le Valaisan qui n'a eu que quatre semaines de travail avec son équipe, contre cinq habituellement.

"Bien sûr, nous commencerons tous nos matches avec l'envie de gagner, mais nous ne serons pas tout à fait prêts, insiste Geiger. Il ne faudra nous juger qu'à la fin du 1er tour, en décembre. Ce n'est qu'à partir de là que nous saurons ce que vaut Servette et quel doit être l'objectif."

L'ancien capitaine de l'équipe de Suisse a également hérité d'un effectif avec plusieurs joueurs encore soumis à des protocoles de soins, n'ayant eu que des moyens limités durant les matches de préparation qui ont accouché de résultats très décevants. "L'héritage était compliqué..., résume l'entraîneur. C'est un grand chantier, nous ne sommes pas dans la continuité et nous avons besoin de disputer des rencontres pour nous mettre à niveau."

Difficile donc de faire de Servette un des candidats à la promotion. Sauf que le SFC ne peut pas ne pas en être un prétendant aux deux premières places (retour du barrage de promotion pour le deuxième). Les Grenat devront donc rapidement trouver les bons réglages pour ne pas sombrer sous une pression qui ne manquera pas de les écraser en cas de résultats négatifs à répétition. Parce qu'après les déceptions des saisons précédentes, ce discours de rentrée peut déjà susciter une certaine inquiétude au bout du Léman.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FootballSuper League: Dionisio se brûle pour son baptême du feuSuper League: Dionisio se brûle pour son baptême du feu

SoutienLes maillots de GB «porte-bonheur» de jeunes volleyeurs népalaisLes maillots de GB «porte-bonheur» de jeunes volleyeurs népalais

FootballPotins de Jo Labuvette: ça bouge à Colovray, un nouveau gardien à GB?Potins de Jo Labuvette: ça bouge à Colovray, un nouveau gardien à GB?

Promotion LeagueUn défenseur débarque au Stade NyonnaisUn défenseur débarque au Stade Nyonnais

Le Stade Nyonnais engage un défenseur

Le Stade Nyonnais tient une nouvelle recrue en la personne de Lucas Pos, jeune et talentueux défenseur formé au...

  22.01.2020 19:26

Promotion League«Ricardo Dionisio a trahi le Stade Nyonnais»«Ricardo Dionisio a trahi le Stade Nyonnais»

Affaire Dionisio: le Stade contre-attaque

Les vérités de Ricardo Dionisio, l’ex-coach du Stade parti à Sion, ont provoqué une réponse cinglante de la part de...

  22.01.2020 11:30
Premium

Top