20.12.2018, 06:48

Affaire Maudet: «Je crois fondamentalement que je suis innocent»

chargement
Maudet estime avoir eu tort "de mélanger le volet public et privé puis de camoufler la vérité".

Politique Même s’il assume le fait d’avoir menti concernant son voyage à Abou Dhabi, Pierre Maudet ne pense pas devoir s’excuser d’avoir accepté «de rencontrer des gens qui vont investir des millions pour l’emploi à Genève».

«Je ne m’exonère pas de ma responsabilité, je suis lucide sur le fait d’avoir menti», affirme Pierre Maudet au sujet de son voyage à Abou Dhabi. Mais le conseiller d’Etat genevois n’en démord pas: «je crois fondamentalement que je suis innocent».

Pierre Maudet est poursuivi par le ministère public pour acceptation d’un avantage en lien avec un voyage aux Emirats Arabes Unis qu’il a fait dans l’exercice de ses fonctions. Trois mois après sa mise en prévention et des appels à démissionner de toutes parts le libéral-radical s’explique dans deux longs entretiens accordés au Temps et au Blick.

En acceptant cette invitation à Abou Dhabi, Pierre Maudet souhaitait mettre Genève en avant et espérait des retombées économiques pour la ville du bout du lac. «Dois-je m’excuser de rencontrer des gens qui vont investir des millions pour l’emploi à Genève? Je ne pense pas», affirme ainsi le conseiller d’Etat.

Certes, il se dit avoir «été très gêné» que le voyage estimé à quelque 50’000 francs soit tout frais payé mais «je n’ai pas fait quelque chose de mal. Je n’ai eu à aucun moment l’impression de m’enrichir», précise-t-il au Blick.

Rendez-vous le 15 janvier

Lorsque le Blick lui demande pourquoi il est resté silencieux jusqu’à présent, le PLR invoque son souci de ne pas faire obstruction à la justice. «Le ministère public a mis fin aux audiences des personnes impliquées», ce qui lui donne l’occasion de donner sa version des faits. Il ne souhaite en revanche pas s’étendre sur les conséquences de cette affaire. Car «ce n’est pas la pointe du parti qui doit se prononcer, mais la base», précise-t-il au Blick.

Justement, Pierre Maudet a rendez-vous avec les membres de son parti le 15 janvier. Une rencontre qu’il voit avant tout comme «une étape» qui lui permettra de «prendre la température, de mesurer les soutiens», explique celui qui s’est senti «trahi» par sa famille politique. Dans les entretiens, Pierre Maudet ne parle donc pas de démission dans l’immédiat.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueLe PLR genevois statuera sur le cas Pierre Maudet le 15 janvier prochainLe PLR genevois statuera sur le cas Pierre Maudet le 15 janvier prochain

PolitiquePolitique: le comité directeur du PLR genevois appelle formellement Pierre Maudet à la démissionPolitique: le comité directeur du PLR genevois appelle formellement Pierre Maudet à la démission

Revue de presse: «Affaire Maudet», élections au Conseil fédéral et accord-cadre avec l’UE au menu de ce dimancheRevue de presse: «Affaire Maudet», élections au Conseil fédéral et accord-cadre avec l’UE au menu de ce dimanche

Top