04.08.2018, 08:21

Cycliste suisse tué: le Tadjikistan reconnaît une attaque terroriste, mais pas de l'Etat islamique

chargement
Les terroristes ont volontairement percuté le groupe de cyclistes, avant de les frapper à coups de couteau.

enquête Près d'une semaine après les faits, le Tadjikistan reconnaît que l'attaque qui a visé un groupe de cyclistes occidentaux, dont deux Suisses, était d'origine terroriste. Il rejette la revendication de l'Etat islamique et l'attribue à un parti d'opposition.

Le Tadjikistan a utilisé pour la première fois vendredi le terme d'"attaque terroriste" en référence à l'assassinat de quatre cyclotouristes étrangers, dont un Suisse. Il réfute néanmoins toute implication du groupe Etat islamique qui a revendiqué les faits.

"L'attaque qui visait les touristes étrangers était un acte terroriste", a déclaré le procureur de l'ex-Etat soviétique dans un communiqué. Et de préciser qu'elle était destinée à "créer une atmosphère de peur et de panique dans la société et à affaiblir l'autorité internationale de la République du Tadjikistan."

L'attaque, initialement présentée comme un accident de la route, a été perpétrée dimanche par un gang armé contre un groupe de sept cyclistes étrangers qui pédalaient sur les cols de la célèbre route du Pamir. Quatre d'entre eux sont morts: deux Américains, un Suisse, et un Néerlandais. Une Suissesse et une Néerlandaise ont été blessées et un touriste français est indemne.

Mardi, l'Etat islamique a publié une vidéo montrant cinq hommes, ressemblant à ceux des portraits diffusés par la police tadjike, prêtant allégeance à Abu Bakr al-Baghdadi, chef du groupe terroriste.

Cette vidéo a été publiée "dans le but de lever les soupçons pesant sur une autre organisation terroriste, le Parti de la Renaissance Islamique, qui est le principal commanditaire de cet acte terroriste", a réagi le procureur.

 

 

Relations tumultueuses

Le Parti de la Renaissance Islamique, dont la responsabilité est pointée par un rapport de police, se présentait comme un parti religieux modéré avant d'être mis hors-la-loi en 2015. Date à laquelle le Tadjikistan a entamé une longue répression de l'opposition.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TERRORISMECycliste suisse tué au Tadjikistan: le Ministère public de la Confédération ouvre une enquêteCycliste suisse tué au Tadjikistan: le Ministère public de la Confédération ouvre une enquête

TerrorismeLa Suissesse blessée dans une attaque terroriste au Tadjikistan est de retourLa Suissesse blessée dans une attaque terroriste au Tadjikistan est de retour

TerrorismeTerrorisme: le Suisse tué au Tadjikistan racontait son périple sur un blogTerrorisme: le Suisse tué au Tadjikistan racontait son périple sur un blog

Tadjikistan: le commanditaire de l'attentat qui a fait 4 morts dont un Suisse est un membre de l'oppositionTadjikistan: le commanditaire de l'attentat qui a fait 4 morts dont un Suisse est un membre de l'opposition

drameTadjikistan: un Suisse tué dimanche par une voiture bélier, une Suissesse blessée dans l'attaqueTadjikistan: un Suisse tué dimanche par une voiture bélier, une Suissesse blessée dans l'attaque

Top