18.10.2019, 00:01

Des médecins descendent dans la rue

Premium
chargement
Des médecins descendent dans la rue

A Zoug et ailleurs dans le monde, Médecins sans frontières a protesté contre le prix trop élevé d’un médicament antituberculeux.

«Fini les larmes!», «Financement par le public, décision au public!», «Nous voulons la bédaquiline maintenant!»: ce sont quelques-uns des slogans scandés hier par des médecins devant les bureaux de l’entreprise américaine Johnson & Johnson, à Zoug. D’autres membres de l’organisation Médecins sans frontières (MSF) en ont fait de même ailleurs dans le monde, comme en Belgique, en Ukraine, en...

Top