30.01.2018, 16:19

Immigration: l'UDC accuse les syndicats de profiter de la libre circulation

chargement
Le parti estime que ce sont les syndicats les principaux profiteurs de la situation.

Libre circulation Les syndicats sont dans le viseur de l'UDC. Le parti les accuse de profiter de la libre circulation des personnes avec l'Union européenne. Il propose d'abolir les mesures d'accompagnement.

L'UDC a accusé mardi les syndicats d'être les grands gagnants de la libre circulation des personnes avec l'UE, grâce aux mesures d'accompagnement. Elle veut donc la renégocier, voire l'abroger, et mettre un terme aux mesures d'accompagnement.

 

Avec son initiative "Pour une immigration modérée", le parti espère redonner à la Suisse les moyens de gérer et de limiter de manière autonome l'immigration en tenant compte des besoins d'un marché du travail libéral et de la main-d'oeuvre disponible sur place.

Le marché du travail libéral est traditionnellement une des grandes forces de l'économie suisse, avec des rapports de travail autrefois réglés souplement, une influence de l'Etat et des syndicats beaucoup plus faible que dans d'autres Etats européens, souligne l'UDC.

Depuis l'introduction de la libre circulation des personnes, la quote-part des étrangers a passé de 20 à 25%. Le chômage des étrangers est deux fois plus élevé que chez les Suisses, les branches connaissant une immigration forte affichent le chômage le plus important chez les étrangers, ont souligné les intervenants dans leur analyse des effets de la libre circulation sur le marché du travail.

"Les CCT sont des pompes à fric"

Pour éviter une pression sur les salaires suisses, la gauche a réussi à imposer les mesures d'accompagnement, entraînant un lourd appareil de surveillance de l'Etat, un pouvoir disproportionné des syndicats et des conventions collectives de travail (CCT) imposant des salaires et conditions de travail "suisses", dénonce l'UDC.

Le parti estime que ce sont donc les syndicats les principaux profiteurs de la situation, alors que leurs effectifs ont baissé. Et d'accuser: " les CCT apportent aux syndicats non seulement de l'influence et du pouvoir, mais aussi beaucoup d'argent. Elles fonctionnent comme des 'pompes à fric' pour les caisses syndicales".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

initiativeImmigration: l'UDC lance sa récolte de signatures pour mettre un terme à la libre circulationImmigration: l'UDC lance sa récolte de signatures pour mettre un terme à la libre circulation

BREXITBrexit: Londres voudrait supprimer la libre circulation des travailleurs avec l'UE dès 2019Brexit: Londres voudrait supprimer la libre circulation des travailleurs avec l'UE dès 2019

Libre circulationLibre circulation: le Conseil fédéral ne fait pas assez d'efforts au sujet des mesures d'accompagnementLibre circulation: le Conseil fédéral ne fait pas assez d'efforts au sujet des mesures d'accompagnement

Libre circulationLibre circulation: les travailleurs issus de l'UE en nette baisseLibre circulation: les travailleurs issus de l'UE en nette baisse

VotationsL'UDC va lancer une initiative pour limiter la libre circulation des personnesL'UDC va lancer une initiative pour limiter la libre circulation des personnes

Top