29.01.2018, 00:01

Jets militaires: Guy Parmelin ne craint pas les urnes

Premium
chargement
Guy Parmelin semble serein face à une votation sur les avions de combat.
Par ats

ARMÉE Le ministre de la Défense propose trois options.

Le chef du Département fédéral de la défense ne craint pas une votation sur les avions de combat, si elle devait avoir lieu. Le département examine encore la question.

Trois options sont possibles, a déclaré le ministre dans une interview aux «Matin Dimanche» et la «Sonntagszeitung». La première passe par la procédure normale d’acquisition, sans possibilité de référendum. Une...

Top