27.11.2018, 19:00

Le PLR rejette le Pacte sur les migrations de l’ONU

chargement
Le PLR ne veut pas du Pacte sur les migrations de l’ONU. La Suisse y aurait plus à perdre qu’à y gagner selon le parti. Quant au PDC, il demande un débat urgent sur le rôle du Parlement en matière de politique étrangère.

Migrations Le PLR ne veut pas du Pacte sur les migrations de l’ONU. La Suisse y aurait plus à perdre qu’à y gagner selon le parti. Quant au PDC, il demande un débat urgent sur le rôle du Parlement en matière de politique étrangère.

Le Pacte de l’ONU sur les migrations donnera lieu à un débat animé au Parlement jeudi. Le groupe libéral radical rejette le traité. Bien que non contraignant sur le plan juridique, la plus grande prudence est de mise en raison de ses implications politiques, estime-t-il.

Pour une majorité du groupe libéral-radical, la Suisse a plus à perdre qu’à y gagner en acceptant le Pacte sur les migrations. La Suisse dispose d’un droit des étrangers approprié et solide, a indiqué le PLR mardi dans un communiqué.

Le PDC quant à lui va déposer une interpellation pour un débat urgent lors de la session sur le rôle du Parlement en matière de politique étrangère. Il soutient les propositions pour que l’approbation du Pacte sur les migrations soit soumise aux Chambres fédérales.

Le Conseil fédéral a annoncé mercredi dernier qu’il ne se rendrait pas à la conférence de Marrakech les 10 et 11 décembre lors de laquelle le pacte sera formellement adopté. Face à l’opposition émanant des commissions parlementaires, il a décidé de reporter sa décision et de ne trancher qu’après les débats aux Chambres.

Fronde croissante

Pas question pour autant de renoncer une fois pour toutes à signer le document et de mettre fin au rôle de premier plan joué par le Suisse dans ce processus. Le gouvernement a rejeté deux motions UDC en ce sens déposées à l’identique dans les deux Chambres.

Presque tous les pays ont soutenu le pacte migratoire lors de son approbation par l’assemblée générale de l’ONU en juillet. Seuls les Etats-Unis s’en étaient déjà désolidarisés. Ont suivi depuis la Hongrie, l’Autriche, l’Australie, la Tchéquie, Israël, la Pologne, la Bulgarie et l’Estonie. En Suisse, la fronde est venue de l’UDC.

Le Conseil des Etats doit en débattre le 29 novembre, le National le 6 décembre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SondageSi les Suisses devaient voter, ils refuseraient le Pacte des Migrations de l’ONUSi les Suisses devaient voter, ils refuseraient le Pacte des Migrations de l’ONU

MigrationsLa Suisse ne signe pas encore le Pacte sur les migrations de l'ONULa Suisse ne signe pas encore le Pacte sur les migrations de l'ONU


Top