20.12.2018, 16:12

Les start-up de l'EPFL ont levé 217 millions de francs en 2018

chargement
L'année 2018 a été fructueuse pour les start-up de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Celles-ci ont réussi à lever 217 millions de francs.

Innovation Les start-up de l'Ecole polytechnique fédérale de lausanne ont amassé 217 millions de francs en 2018. Un montant qui confirme la forte progression de l'esprit d'entrepreneuriat sur le campus universitaire.

L'année 2018 a été fructueuse pour les start-up de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Celles-ci ont réussi à lever 217 millions de francs.

Le record de 2016 n'a toutefois pas été battu, année où les start-up avaient amassé 260 millions de francs grâce notamment aux 100 millions obtenus par la spin-off MindMaze, spécialisée dans la rééducation par la réalité virtuelle.

"Ce bilan positif confirme la forte progression de l'esprit d'entrepreneuriat sur le campus ainsi que le dynamisme des fondateurs", souligne Hervé Lebret, responsable de l'Unité start-up de l'EPFL, cité jeudi dans un communiqué.

 

 

Les dix plus grosses levées de fonds ont été obtenues cette année par des spin-off, ces entreprises fondées autour d'une technologie issue des laboratoires de l'EPFL ou créées par un chercheur du campus.

Avec 85 millions de francs à elle seule, Nexthink, spécialisée dans l'intelligence artificielle pour la gestion des parcs informatiques, a levé l'un des trois plus gros montants jamais atteints sur le campus pour une société non cotée en bourse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

miraculeuxDes paraplégiques remarchent grâce à un système de stimulation électrique développé par l'EPFLDes paraplégiques remarchent grâce à un système de stimulation électrique développé par l'EPFL

Top