31.07.2018, 18:46

Les vaches d'alpage se font livrer de l'eau par voie aérienne à cause de la sécheresse

chargement
Depuis début juillet, l'entreprise Swiss Helicopter, qui possède quatorze bases à travers toute la Suisse, a effectué une vingtaine d'interventions et transporté environ 300'000 litres d'eau.

Sécheresse Même dans les alpages suisses la sécheresse se fait ressentir. Les vaches ne trouvent plus assez d'eau à cause de la canicule, ce qui nécessite l'intervention de camions-citernes ou même d'hélicoptères. C'est l'armée de l'air Suisse qui amène à chaque fois entre 20'000 et 40'000 litres d'eau sur place.

La sécheresse continue de déployer ses effets, notamment sur l'abreuvement des animaux de rente, qui devient critique dans certains alpages. Pour acheminer de l'or bleu sur les hauteurs, les agriculteurs doivent parfois avoir recours à un hélicoptère.

Selon Swissmilk, une vache boit entre 50 et 100 litres par jour, des besoins que les sources mises à rude épreuve par la sécheresse ne permettent plus forcément de combler. De l'eau doit donc être amenée sur les pâturages, par camions-citernes mais aussi via hélicoptère.

 

 

L'armée de l'air Suisse est ainsi intervenue à sept reprises dans les cantons de St-Gall, Glaris et Appenzell Rhodes-Intérieures, a indiqué à Keystone-ATS le porte-parole Daniel Reist. Selon ses estimations, entre 20'000 et 40'000 litres d'eau ont été acheminés sur chaque alpage. Aucune autre intervention n'est prévue pour l'instant.

L'armée n'est pas la seule à fournir ce type de services. Des entreprises privées le font également. L'armée n'intervient d'ailleurs que lorsque ces dernières ne peuvent pas le faire, précise M. Reist.

Plus de 300'000 litres

Il est difficile de savoir précisément combien d'interventions privées ont déjà eu lieu dans tout le pays. La Swiss Helicopter Association, qui représente plus d'une trentaine d'entreprises, ne dispose pas de chiffres pour l'ensemble de ses membres.

Depuis début juillet, l'entreprise Swiss Helicopter, qui possède quatorze bases à travers toute la Suisse, a effectué une vingtaine d'interventions et transporté environ 300'000 litres d'eau, indique Patrick Aegerter, membre de la direction. Lors de chaque engagement, l'hélicoptère est chargé et déchargé une vingtaine de fois, précise-t-il.

Et d'ajouter que la demande est la plus forte dans l'Oberland bernois et en Suisse orientale. Jusqu'à présent, une seule intervention a eu lieu en Suisse romande, sur un alpage au-dessus de Grandvillard (FR). Du côté d'Air-Glaciers, on indique n'avoir effectué aucun vol de ce genre.

S'il ne pleut pas, la demande va augmenter partout en Suisse, estime M. Aegerter. Il relève que 2018 est un cas particulier. Swiss Helicopter n'avait plus fait ce genre de transports depuis plusieurs années.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

brûlantMétéoSuisse lance une alerte canicule pour toute la Suisse, le thermomètre pourrait grimper jusqu'à 36°CMétéoSuisse lance une alerte canicule pour toute la Suisse, le thermomètre pourrait grimper jusqu'à 36°C

ClimatClimat: la canicule qui touche l'Europe serait un signe clair du réchauffementClimat: la canicule qui touche l'Europe serait un signe clair du réchauffement

SécheresseSécheresse: un appel est lancé pour aider les animaux assoiffésSécheresse: un appel est lancé pour aider les animaux assoiffés

Top