31.07.2018, 11:33

Olympiades scientifiques: un Suisse décroche le bronze en chimie

chargement
Les équipes suisses se sont illustrées lors des Olympiades de chimie et de physique.

Récompenses Plus de 70 pays étaient représentés aux Olympiades scientifiques. La Suisse n'a pas démérité avec une médaille de bronze en chimie et une mention honorable en physique.

Les équipes suisses se sont illustrées lors des Olympiades de chimie et de physique. Lennart Horn, de l'école cantonale de Soleure, a décroché le bronze dans la compétition de chimie qui s'est tenue à Prague et Bratislava.

Il était opposé à 300 autres jeunes talents venus de plus de 70 pays, indique mardi l'association Olympiades de la science suisse dans un communiqué. Ils se sont affrontés durant deux jours d'examen, dont un en laboratoire. Ils ont notamment étudié la décomposition des protéines, qui aide à dater les restes humains.

La compétition de physique s'est elle déroulée au Portugal du 21 au 29 juillet et a réuni 400 jeunes de 90 pays. Le Bâlois Tobias Hächler, du gymnase d'Oberwil (BL), a décroché une mention honorable. Parmi les défis qu'il a relevés figuraient entre autres l'étude de l'élasticité d'un filament de polymère, l'analyse du signal d'une onde gravitationnelle ou la modélisation de la croissance d'une tumeur. Des tâches issues de la recherche actuelle, précise le communiqué.

Les jeunes scientifiques suisses s'étaient déjà illustrés lors des Olympiades de biologie. Jana Meier, de l'école cantonale de Wettingen (AG), était rentrée avec une médaille d'or, alors que trois de ses collègues avaient récolté le bronze.

Le but des Olympiades scientifiques, qui réunissent huit disciplines, est d'encourager les élèves dans leur branche favorite et d'éveiller leur créativité scientifique.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Haute écoleSciences de l'énergie: l'EPFL classée 2e mondialSciences de l'énergie: l'EPFL classée 2e mondial

Sciences cognitivesSciences: les garçons auraient davantage tendance à reproduire des actions inutilesSciences: les garçons auraient davantage tendance à reproduire des actions inutiles

Top