27.12.2018, 12:09

Qu'est-ce qui va changer en Suisse en 2019?

chargement
Les habitants de la Suisse vont devoir faire face à un certain nombre de changements administratifs et légaux en 2019.

Du nouveau L'année 2019 va débarquer avec son lot de changements, légaux et administratifs, pour les habitants de la Suisse. Baisse de la redevance, hausse des rentes AVS, TVA sur les achats sur le web, tournois de poker, médicaments, pédophile, maltraitance... on fait le tour de la question.

Dès janvier, la Suisse sera dirigée par un Conseil fédéral renouvelé. Mais 2019 rimera aussi avec une hausse des rentes AVS, une baisse de la redevance radio-TV et un versement de la TVA sur les achats en ligne et l’entrée en vigueur de nouvelles lois, comme celle qui interdit, à vie, aux pédophiles de travailler avec des enfants.

Les Suisses devront s'habituer au nouveau visage du gouvernement: Karin Keller-Sutter et Viola Amherd y entrent et quatre départements changent de mains. Il devrait toutefois être plus difficile de croiser un ministre dans un avion de ligne. Le Conseil fédéral a décidé d'utiliser plus souvent le service de transport aérien fédéral.

La redevance radio-TV baissera de 86 francs, à 365 francs par an. Elle ne sera plus liée à la possession d'un appareil de réception. Tout le monde devra s'en acquitter, à moins de demander d'en être affranchi pour un certain nombre de motifs.

Finis les achats de livres ou de DVD hors taxes sur Amazon et consorts. Les commandes sur Internet n'échapperont plus à la TVA. En contrepartie, la douane ne prélèvera plus les impôts et émoluments lors de l'importation auprès des clients.

Tournois de poker

Grâce à la nouvelle loi sur les jeux d'argent, les petits tournois de poker seront permis hors des maisons de jeu. Pour chaque tournoi, chaque mise de départ ne pourra excéder 200 francs et leur somme totale 20'000 francs. Il faudra en revanche attendre encore six mois pour pouvoir jouer en ligne sur des sites suisses.

Les pharmaciens pourront remettre certains médicaments sous ordonnance, même si le client n'en a pas. Ils pourront aussi se passer d'une ordonnance pour délivrer pendant un an après la première prescription des médicaments utilisés pour un traitement de longue durée.

Primes maladie en hausse

Les rentes AVS augmenteront. La rente minimale passera de 1175 à 1185 francs, la maximale de 2350 à 2370 francs. Les prestations complémentaires seront aussi majorées.

Les primes d'assurance maladie continueront de prendre l'ascenseur. Un nouveau mécanisme devrait alléger celles des assurés de 19 à 25 ans, mais les plus vieux risquent d'en faire les frais. 

Les chômeurs paieront moins pour les risques liés au décès et à l'invalidité. La cotisation, déduite de l'indemnité, passera de 1,5% à 0,25%, du salaire journalier coordonné.

Service postal amélioré

La Poste devra améliorer l'accès à ses offices et agences et la population pourra accéder à un service de paiement en 20 minutes. Elle devra garantir cet accès à 90% de la population dans chaque canton et plus seulement en moyenne nationale.

Les conducteurs âgés devront se soumettre à un examen médical obligatoire tous les deux ans dès 75 ans, au lieu de 70 ans.

Les futurs pilotes suisses seront désormais favorisés par rapport à leurs collègues étrangers. Depuis 2016, les personnes se destinant à une carrière dans l’aviation peuvent demander une subvention fédérale pour financer leur formation. Les étudiants suisses bénéficieront d’un taux de subventionnement plus élevé que ceux venus de l'étranger et jouiront d’un traitement de faveur.

 

 

Les effets de la «Marche Blanche»

Une personne condamnée pour atteinte à l'intégrité sexuelle d'un mineur de moins de 18 ans ou d'un adulte vulnérable ne pourra désormais plus exercer une activité professionnelle ou bénévole avec ces groupes. Cette interdiction à vie s'étend aussi aux activités impliquant des contacts directs avec les patients.

Le juge pourra néanmoins renoncer à prononcer un verdict définitif pour certaines infractions sexuelles de très peu de gravité s'il n'y a aucun risque de récidive. Cela concerne notamment les cas d'amours adolescentes.

Les pédophiles, au sens clinique du terme, ne pourront en aucun cas bénéficier de la clause d'exception ni les personnes condamnées pour de graves infractions. Une fois prononcée, l'interdiction sera irrévocable.

Maltraitance

Les professionnels en contact régulier avec des enfants devront quant à eux dénoncer les cas de maltraitance si des indices concrets montrent qu'un enfant est menacé. Certains cantons prévoient déjà des obligations plus étendues.

Poursuites et procès

Les personnes qui font l'objet d'un commandement de payer injustifié seront mieux protégées. Mais les émoluments de procédure seront revus à la hausse.

Les soldats et les civilistes qui n'auront pas accompli la quasi-totalité des jours de service obligatoires s'acquitteront désormais d'une taxe terminale unique. D'au moins 400 francs, celle-ci dépendra du revenu imposable.

Carotte et bâton

Les étrangers seront mieux soutenus dans leur intégration et leur accès au marché du travail sera facilité. Une simple annonce suffira pour les réfugiés et les détenteurs de permis F à la recherche de stages ou emplois. Par contre, les récalcitrants pourront perdre leur permis de séjour.

Enfin, 45 ans après son introduction, la "loi chocolatière" va disparaître. Ce système de subventions destinées à l'exportation de produits agricoles transformés comme les biscuits ou le chocolat permettait de compenser le niveau élevé des prix du lait et des céréales suisses. De nouvelles subventions sont néanmoins prévues pour les céréales et le lait commercialisé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top