08.09.2019, 08:50

Revue de presse: CFF et grogne des politiciens, avions de combats et lobbyisme, juteux mandats extraparlementaires,... les titres de ce dimanche

chargement
On fait pour vous le tour des principales nouvelles dévoilées par les journaux dominicaux.

journaux Les suites de la démission du patron des CFF, les juteux mandats extraparlementaires ou encore le lobbyisme des officiers suisses dans le cadre de l’achat d’avions de combat font les titres de la presse dominicale. Voici un aperçu de ces informations non confirmées à l’agence Keystone-ATS.

 

Problèmes aux CFF: la grogne des politiciens

Le Matin Dimanche/SonntagsBlick/SonntagsZeitung: La démission du directeur général des Chemins de fer fédéraux (CFF), Andreas Meyer, ne suffit pas à calmer la grogne des politiciens, relate Le Matin Dimanche. Les critiques visent désormais la présidente du conseil d’administration des CFF, Monika Ribar. «Nous parlons régulièrement de son cas entre nous», a confié récemment au journal un conseiller aux Etats. «Lorsque les options stratégiques sont en cause, je regrette que le conseil d’administration ne soit pas plus visible», déclare pour sa part le conseiller national Manfred Bühler (UDC/BE). Listant les problèmes des CFF, comme le fiasco des trains Bombardier, la sécurité ou la ponctualité, «c’est toujours Andreas Meyer qui est au front», remarque-t-il. Le chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, Roger Nordmann, note, lui, que «le conseil d’administration est devenu faible» depuis l’arrivée de Monika Ribar à sa tête. «Pour un directeur comme Andreas Meyer, c’est une qualité d’être fort, mais pour que cela fonctionne, il faut qu’il y ait en face quelqu’un qui fasse contrepoids».

Interrogée dans les colonnes du SonntagsBlick, Mme Ribar estime que les CFF se sont trop peu concentrés sur leur activité principale ces derniers temps. Elle promet qu’à l’avenir, l’opérateur ferroviaire va se recentrer sur le coeur de son métier. Selon le journal zurichois, qui a pu consulter un rapport de révision, l’Office fédéral des transports s’interroge sur les 100 millions de francs que les CFF dépensent chaque année en frais de publicité et de communication. «Les coûts énumérés et choisis ne reflètent pas le modèle de la communication et la formulation tendancieuse laisse penser que la communication est surdimensionnée», ont vivement réagi les CFF dans le document.

Selon la SonntagsZeitung, qui se base sur une étude de l’EPFZ et de la société de conseil PwC, des milliers d’emplois sont menacés aux CFF. Dans le pire des scénarios de l’analyse, jusqu’à 3400 employés de la compagnie ferroviaire pourraient perdre leur place de travail en raison de la numérisation et de l’automatisation. Les CFF comptent actuellement 26’400 collaborateurs.

 

Juteux mandats extraparlementaires

SonntagsBlick: Les parlementaires suisses gagnent quelque 6,5 millions de francs par an grâce à des mandats auprès de banques et d’assurances, révèle le SonntagsBlick, qui se réfère à une étude encore non publiée de deux experts indépendants. Les conseillers nationaux et aux Etats ont en moyenne huit mandats extraparlementaires. Les postes au sein des compagnies d’assurances, notamment les caisses maladie, et des banques sont particulièrement lucratifs. Rien que dans le secteur de la finance, environ cinq millions de francs ont été distribués comme rémunération pour ces mandats. La plupart d’entre eux sont occupés par des élus PLR, qui ont perçu environ la moitié des sommes versées. L’UDC suit avec 25% des mandats, juste devant le PDC (19%).

 

Achat de nouveaux avions: le lobbyisme des officiers suisses activé

SonntagsZeitung: La Société suisse des officiers (SSO) essaie de profiter du renouvellement de la flotte aérienne suisse pour soutirer de l’argent aux quatre fabricants d’avions de combat ayant répondu à l’appel d’offres de l’armée suisse, affirme la SonntagsZeitung. Selon le journal, la SSO a réclamé dans une lettre une somme à six chiffres à chacun des constructeurs aéronautiques pour le financement de sa campagne référendaire sur l’acquisition des jets militaires. «Lockheed Martin a l’intention de soutenir la campagne», a indiqué au journal une porte-parole du concepteur américain de l’avion furtif F-35. «Nous vérifions chaque demande de sponsoring et nous nous assurons qu’elle répond à l’appel d’offres», s’est pour sa part contentée de déclarer la société américaine Boeing, qui propose le F/A-18 Super Hornet. Pour Airbus, le constructeur de l’Eurofighter, «la demande de la SSO est une question qui doit être approuvée par le gouvernement suisse». Le groupe français Dassault, qui produit le Rafale, n’a pas voulu s’exprimer. Des politiciens avertissent dans le journal que les avionneurs étrangers ne doivent en aucun cas s’immiscer dans une campagne de votation en Suisse.

 

FIFA: l’affaire Lauber

NZZ am Sonntag: Le procureur général de la Confédération helvétique Michael Lauber, sur la sellette pour son comportement dans le cadre de procédures qu’il mène contre la FIFA, a fait appel à une agence de communication zurichoise de renom pour l’aider à être réélu, assure la NZZ am Sonntag. Selon une porte-parole de l’agence, M. Lauber assume lui-même les coûts de ce service. La commission judiciaire du Parlement fédéral a recommandé il y a quelques jours au plénum de ne pas réélire M. Lauber le 25 septembre. L’attitude du procureur de la Confédération dans le cadre de l’enquête sur la FIFA et sa récusation ordonnée par le Tribunal pénal fédéral (TPF) dans le même dossier ont fait pencher la balance au sein de la commission.

 

Grisons: fonctionnaires dans le cartel de la construction

NZZ am Sonntag: Des employés du service des ponts et chaussées des Grisons seraient impliqués dans la vaste affaire du cartel de la construction qui frappe le canton de Suisse orientale, rapporte la NZZ am Sonntag. En échange de leur participation à l’entente sur les prix des offres pour les marchés publics, ils auraient été indemnisés en espèces ou par des travaux gratuits sur des propriétés privées. Avec le consentement des fonctionnaires, des entreprises ont, par exemple, surévalué la quantité de matériaux nécessaires à un projet public pour les utiliser dans des constructions privées, écrit le journal. Ces matériaux étaient ensuite facturés à double, soit aux collectivités publiques et aux clients privés. Selon la Commission fédérale de la concurrence (Comco), les entreprises de construction se sont entendues sur 650 projets, correspondant à un volume d’achat d’au moins 190 millions de francs.

 

Prothèses défectueuses: médecin poursuivi

Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag/SonntagsZeitung: Un chirurgien bernois du groupe de cliniques privées Hirslanden est soupçonné de ne pas avoir déclaré ses conflits d’intérêts, ni respecté son devoir d’information en ne révélant pas à ses patients et à sa direction des problèmes liés à une prothèse qu’il avait contribué à fabriquer, affirment Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag. Le médecin était le conseiller scientifique d’une entreprise britannique, qui a mis au point les prothèses. Ces dernières se sont rapidement révélées défectueuses. Le chirurgien a ensuite utilisé ces implants dans le cadre de ses activités chirurgicales. Or, il avait une option d’achat sur les actions de la société britannique, révèle la NZZ am Sonntag. Une enquête pénale a été ouverte par le ministère public bernois à l’encontre de l’homme, soupçonné de lésion corporelle grave.

Selon la SonntagsZeitung, le groupe Hirslanden souhaite tester à l’avenir de nouveaux implants et d’autres techniques invasives. Un service interne doit approuver l’utilisation de ces produits.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MédiasRevue de presse: vie des élus à Berne, affaire CarPostal et braquages de fourgons… les titres de ce dimancheRevue de presse: vie des élus à Berne, affaire CarPostal et braquages de fourgons… les titres de ce dimanche

journauxRevue de presse: violence conjugale, infractions à la signalisation ferroviaire, lacunes dans la lutte contre la «cyberpédophilie»,… les titres de ce dimancheRevue de presse: violence conjugale, infractions à la signalisation ferroviaire, lacunes dans la lutte contre la «cyberpédophilie»,… les titres de ce dimanche

Revue de presse dominicale

Les violences conjugales en Suisse, le non-respect de la signalisation ferroviaire ou encore des incidents à répétition...

  25.08.2019 08:43

A la uneRevue de presse: wagons dangereux, industrie du tabac et retraite à 67 ans...les titres de ce dimancheRevue de presse: wagons dangereux, industrie du tabac et retraite à 67 ans...les titres de ce dimanche

Top