24.07.2018, 12:21

Sécheresse: le niveau des cours d'eau en dessous de la moyenne

chargement
Si le temps sec et chaud réjouit les vacanciers, il continue en revanche de peser sur les cours d'eau.

Chaud Les beaux jours ont un impact sur les cours d'eau. Le niveau de ces derniers est effectivement trop bas. La Suisse ne devrait toutefois pas connaître une pénurie à large échelle, puisque la majorité de l'eau potable provient des eaux souterraines.

Si le temps sec et chaud réjouit les vacanciers, il continue en revanche de peser sur les cours d'eau. Leur niveau se situe en dessous de la moyenne, particulièrement en Suisse centrale et orientale. Le danger d'incendie de forêt reste également marqué à fort.

De nombreux cours d'eau de petite et moyenne taille présentent un faible débit qui n'apparaît que tous les deux à cinq ans, indique l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur son site internet. Le débit des cours d'eau plus importants se trouve également amaigri.

L'Aar, la Reuss, la Limmat et le Rhin supérieur affichent même des valeurs proches de leur niveau saisonnier le plus bas, précise l'OFEV. Les précipitations du week-end dernier n'ont pas permis d'inverser la tendance.

Elles ont en revanche contribué à augmenter "légèrement et brièvement" les niveaux des cours d'eau, note l'OFEV dans son dernier bulletin hydrologique. Ainsi les valeurs mesurées dans l'ouest de la Suisse et en Valais correspondent en partie aux moyennes saisonnières.

Utilisation des réserves

La Suisse ne devrait pas connaître une pénurie à large échelle, rassure l'OFEV. Environ 80% de l'eau potable en Suisse provient des eaux souterraines, qui ne réagissent qu'après des semaines voire des mois à un épisode de sécheresse, explique l'office. Et de préciser qu'actuellement les réserves sont utilisées intensément pour répondre aux différents besoins, que ce soit pour l'eau potable, l'industrie, l'agriculture, la production d'énergie ou les loisirs.

Les faibles précipitations de ces trois derniers mois ont provoqué une baisse des eaux souterraines. Leur niveau ainsi que les débits de sources sont normaux voire bas.

Fonte des glaciers

A l'inverse des cours d'eau de plaine, ceux des Alpes pourraient voir leur débit augmenter à cause de la fonte des glaciers. Cette dernière sera intense en raison des fortes chaleurs, peut-on lire dans le dernier bulletin hydrologique.

Le temps sec n'a pas seulement un impact sur le débit des cours d'eau mais aussi sur leur température, qui prend l'ascenseur d'autant plus facilement lorsque les rives ne sont pas boisées et qu'il n'y a pas d'ombre. Une eau plus chaude peut provoquer des symptômes de stress chez les poissons, augmenter le risque de maladies voire causer leurs morts, relève l'OFEV.

Danger d'incendie marqué

Le manque de précipitations se fait également sentir en forêt, où le risque d'incendie reste marqué à fort (niveaux 3 et 4 sur 5) dans la plupart des régions de Suisse. Les zones les plus à risque se situent au Sud des Alpes ainsi que dans les cantons des Grisons, de Thurgovie et de St-Gall.

Les cantons du Valais et du Tessin ont ainsi décrété une interdiction absolue de faire du feu en plein air. Une telle interdiction est également en vigueur dans les Grisons dans les communes situées au Sud des Alpes. Sur le reste du territoire cantonal, c'est une interdiction de faire du feu en forêt ou à proximité qui prévaut.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

IncendiesPortugal: un homme meurt dans des feux de forêt attisés par la sécheresse et la chaleurPortugal: un homme meurt dans des feux de forêt attisés par la sécheresse et la chaleur

SurréalisteEspagne: un village noyé il y a 60 ans refait surface à cause de la sécheresseEspagne: un village noyé il y a 60 ans refait surface à cause de la sécheresse

secSécheresse: pompage interdit dans de nombreux cours d'eau vaudois, fribourgeois, jurassiens et bâloisSécheresse: pompage interdit dans de nombreux cours d'eau vaudois, fribourgeois, jurassiens et bâlois

Top