Caribana Festival
 06.06.2019, 12:19

Caribana: des ritournelles pour chasser la pluie

chargement
1/45  

Festival Les averses ont fait du rab, au lancement de la manifestation nyonnaise mercredi. Le rock et la pop sont venus à la rescousse des téméraires en ciré.

Tout avait pourtant si bien commencé. En plein soleil, la Plage de Crans-près-Céligny grouillait déjà de festivaliers radieux, mercredi en fin d’après-midi. Un public ravi de retrouver le Caribana, rendez-vous annuel fleurant bon l’été, qui lançait ses hostilités au son du rock et de la variété francophone. Personne n’attendait des pluies aussi diluviennes en deuxième partie de soirée.

Une glace à l’eau et un jus de fruit pour profiter de la nouvelle terrasse au bord de l’eau, autrefois réservée aux VIP. On se rencontre, on claque une bise, on demande des nouvelles depuis l’année passée, on reprend ses marques en découvrant un terrain nouvellement aménagé et plus spacieux. Les premières notes de guitare résonnent près du lac avec Barns Courtney, du blues-rock sauce british pour se mettre en jambes. Un fish & chips avalé et direction la grande scène pour prendre le dessert avec Trois Cafés Gourmands, trio limousin de variétoche pour fêtes populaires. De la ritournelle calorique qui fait «papayapapa» et secoue les bras de bas en haut. Efficace pour le cardio mais plus compliqué pour la digestion. 

Dégainer son poncho

À 20h30, les premières averses viennent tempérer la chaleur estivale à la montée sur scène du duoThe Limiñanas. Accompagnés de trois autres musiciens pour asséner leurs riffs garage-rock lancinants, Lionel (guitare) et Marie Limiñana (batterie) ont le son, l’énergie et l’attitude. Mais semblent jouer pour eux et ignorer les quelques curieux qui dégainent leurs ponchos étanches. À savourer plutôt dans la moiteur d’une salle confinée. 

Très attendus sur la grande scène, les Français de Boulevard des Airs (BDA) déboulent confiants, armés de leurs tubes electro-pop calibrés et d’une bonne humeur communicative. Sur une scène bordée de néons, plutôt sombre et froide, les deux chanteurs Sylvain Duthu et Florent Dasque – qui font plus d’une tête d’écart – virevoltent d’un coté à l’autre. «Imaginez que vous êtes un animal. Un lion ou un moustique, comme vous préférez.» L’un ou l’autre, le public sous les cordes n’a plus trop le cœur à la fête. Et malgré la qualité de son show, BDA peine à réchauffer les âmes. 

La pluie battante retarde le show

Branle-bas de combat sur la scène du lac. Les instruments sont recouverts, les techniciens passent la raclette sur les planches. La pluie a fait des dégâts. Et Jeanne Added n’est pas encore près d’arriver. C’est avec trente minutes de retard que le show peut finalement démarrer. La chanteuse s’excuse, rappelant le danger de jouer sous une pluie battante. «Le rock’n’roll c’est cool, mais je ne suis pas prête à mourir sur scène maintenant.» Bien qu’amputé de moitié, son concert est impeccable, puissant, énergique. La voix radieuse de Jeanne Added file les frissons sur des beats electro ravageurs. 

Passé 23h30, le terrain se vide drastiquement. Seul un petit groupement de survivants en k-way blancs est agglutiné devant la grande scène. La tête d’affiche Franz Ferdinand jouera finalement ses hits devant un parterre qu’on a rarement vu aussi vide. Mais le combo écossais s’en moque. Il est là pour prendre son pied et livre un funk-rock chaleureux et contagieux. Animé tel un pantin désarticulé, le chanteur en smoking Alex Kapranos, tout sourire, tient sa foule en haleine. On restera jusqu’à la fin pour le tube incontournable «Take Me Out».   


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CaribanaJeanne Added: "Ma rage? J'y vois plutôt de l'appétit"Jeanne Added: "Ma rage? J'y vois plutôt de l'appétit"

Crans-près-CélignyCaribana peine à faire le pleinCaribana peine à faire le plein

Caribana peine à faire le plein

À une semaine du festival, tous les billets sont loin d’avoir été vendus. Le directeur, Tony Lerch, reste toutefois...

  29.05.2019 11:00
Premium

Crans-près-CélignyCaribana: irrésistible envol de Boulevard des AirsCaribana: irrésistible envol de Boulevard des Airs

Caribana: l’envol de Boulevard des Airs

Les Français se voient pousser des ailes avec leur quatrième album. Ils fouleront la grande scène du festival le 5 juin.

  29.05.2019 19:00
Premium

Top