Donald Trump
 25.01.2018, 16:58

WEF 2018: Trump propose un "plan de paix formidable" aux Palestiniens, mais menace de leur couper les vivres

chargement
1/2  

diplomatie A Davos, le président Donald Trump a évoqué le Proche-Orient. Il assure qu'il a un plan de paix "formidable" à proposer aux Palestiniens. Il leur demande de revenir à la table des négociations, sinon, il bloquera l'aide financière américaine.

Donald Trump a annoncé jeudi la suspension de plusieurs centaines de millions de dollars d'aide aux Palestiniens, à moins qu'ils n'acceptent de participer à des pourparlers de paix sous l'égide de Washington. Il assure avoir "un plan formidable" pour la paix.

Les Palestiniens "nous ont manqué de respect la semaine dernière en refusant de recevoir notre excellent vice-président" Mike Pence, a déclaré M. Trump, lors d'une rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au Forum économique mondiale (WEF) à Davos (GR).

"Nous leur avons donné des centaines de millions" et "cet argent ne leur sera plus versé à moins qu'ils s'assoient et négocient la paix", a déclaré le président américain.

Selon lui, "il va se passer quelque chose". "Nous avons un plan formidable, qui est fantastique pour les Palestiniens et pour Israël", a ajouté M. Trump, dont la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël a provoqué la colère des Palestiniens et du monde musulman.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

pas contentsWEF 2018: une banderole géante "Trump pas bienvenu" déployée au passage de l'hélico du président américainWEF 2018: une banderole géante "Trump pas bienvenu" déployée au passage de l'hélico du président américain

forum de DavosWEF 2018: Donald Trump est arrivé à DavosWEF 2018: Donald Trump est arrivé à Davos

WEF 2018WEF 2018: Donald Trump s'envole pour Davos pour dire au monde que l'Amérique est ouverte aux affairesWEF 2018: Donald Trump s'envole pour Davos pour dire au monde que l'Amérique est ouverte aux affaires

Top