06.08.2019, 07:00

«L’hydrogène est séduisant, mais reste une énergie compliquée»

Premium
chargement
Les navettes autonomes de Cossonay, présentées en 2017, est un projet des MBC.

Mobilité Que cela soit dans le district de Nyon ou Morges, les transports publics misent davantage sur l’électrique que l’hydrogène. Energie encore trop risquée, selon eux.

Le 21 juin à Houdain dans le nord de la France, le premier bus destiné au transport en commun roulant 100% à l’hydrogène était inauguré en grande pompe. Et dans la région? Comment voit-on le futur des transports publics dans les districts de Morges et de Nyon?

Du côté de Morges, ces solutions se conjuguent même déjà un peu au présent: entre les navettes autonomes à Cossonay et le test d’un bus 100% électrique début 2019, les MBC...

À lire aussi...

MOBILITEEt si l’hydrogène était le carburant miracle?Et si l’hydrogène était le carburant miracle?

MobilitéLe Nyon-Saint-Cergue à l’aube d’une mutation historiqueLe Nyon-Saint-Cergue à l’aube d’une mutation historique

Top