06.06.2019, 09:00

Paroles de pendulaires [2/3]: le train, du temps libre à cultiver

Premium
chargement
Yasmine Moura a appris à apprécier ses longs trajets ferroviaires.

Mobilité Vélo, voiture ou transports publics: ces pendulaires témoignent de leur quotidien. Yasmine Moura quitte tous les matins sa Gruyère pour se rendre dans la zone industrielle nyonnaise. Près de 3 heures aller-retour que la jeune femme a appris à mettre à profit.

Lorsque Yasmine pose les pieds sur les coups de 7h dans le quartier nyonnais de la Vuarpillière, cela fait plus de 2h30 que son réveille-matin l’a tiré des bras de Morphée. Et pour cause, la jeune femme de 25 ans fait quotidiennement le trajet depuis Bulle, dans le canton de Fribourg.

Pour accomplir ce périple journalier, Yasmine a opté pour le train. Debout à 4h20, départ de la...

À lire aussi...

MobilitéParoles de pendulaires [1/3]: le vélo, bon pour la tête et le corpsParoles de pendulaires [1/3]: le vélo, bon pour la tête et le corps

MobilitéParoles de pendulaires [3/3]: en voiture à Genève, coûte que coûteParoles de pendulaires [3/3]: en voiture à Genève, coûte que coûte

Top